Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Enseignement maritime > Français au BEP, des épreuves en deça du niveau

Français au BEP, des épreuves en deça du niveau

dimanche 5 juin 2011

Enregistrer au format PDF

Le sujet de l’épreuve de français du BEP BEP Brevet d’études professionnelles du 12 mai dernier, laisse les enseignants dans l’expectative. Le niveau est bien en deçà de ce que prévoient les textes.
Le Snetap demande des explications à Pierre DENIS UCEM

Quelques témoignages :
Bonjour,
je viens de découvrir le sujet de français BEP BEP Brevet d’études professionnelles et je suis plus qu’en colère (une fois de plus) !
Quel rapport entre ce texte et les objets d’étude du programme de première pro ? A quoi bon élaborer, rédiger puis envoyer un sujet qui "tienne la route", ambitieux mais faisable, qui permette de juger des qualités d’écriture et de lecture d’un élève mais aussi de son assiduité (courants littéraires ou thèmes obligatoires clairement définis dans le programme de l’EN EN Éducation nationale ) ? Pourquoi avoir élaboré une programmation annuelle qui tienne compte du programme (Lumières, surréalisme ou littérature fantastique...) si c’est pour faire travailler les élèves, au final, sur un sujet comme cela ? Où est la mise en valeur des compétences que l’élève aura acquises cette année ? Il s’agit bien d’un sujet "bateau", plutôt de niveau CAP CAP Commission administrative paritaire

C’est une instance de représentation et de dialogue de la fonction publique française.

Les CAP sont chargées d’examiner des situations individuelles, mais elles soumettent aussi parfois des motions à caractère collectif.
qui confortera encore l’idée minable que l’on se fait de l’enseignement du français en lycée maritime !
Ce qui me désole le plus, c’est que je fais partie du groupe de correction à Nantes !

Lydie L.
Professeur de français en Lycée Maritime

Bonjour,
Je partage votre opinion en ce qui concerne le sujet de français, je suis d’autant plus déçue que j’ai participé au choix des sujets en Décembre et nous avions sélectionné des sujets conformes au programme de la première notamment sur l’imaginaire.
J’ai eu effectivement l’impression de lire un sujet datant d’anciens programmes !!!
Cordialement

Véronique C.
Professeur de français en Lycée Maritime

Ci-joint le courrier, demandant des explications, adressé par Le Snetap à Pierre DENIS UCEM