Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Vie internationale > LE CFSI revendique une plateforme pour une transition agricole et (...)

LE CFSI revendique une plateforme pour une transition agricole et alimentaire aux EGA

jeudi 9 novembre 2017

Enregistrer au format PDF

Suite au lancement des États-Généraux de l’alimentation (EGA) par Emmanuel Macron, le CFSI CFSI Confédération française des syndicats indépendants
ou
Comité français pour la solidarité internationale
et trois de ses membres (la Fédération Artisans du monde, Ingénieurs sans frontières, SOL), ont participé à la mise en place de la plateforme citoyenne pour une transition agricole et alimentaire , qui réunit de manière informelle une cinquantaine d’organisations paysannes, de défense de l’environnement et de solidarité internationale. La plateforme vise – notamment - à organiser la contribution et la participation de ses membres aux 14 ateliers composant les EGA.

Le CFSI est, avec le CCFD, la seule ONG à avoir été retenue pour l’atelier 4
« Conquérir de nouvelles parts de marché sur les marchés européens et internationaux » et à défendre la mise en cohérence de cet objectif avec la réalisation des Objectifs de développement durable. Parmi ces objectifs figurent l’élimination de la faim dans le monde et la promotion d’une agriculture durable. La plupart des 50 autres participants représentent des entreprises et coopératives préoccupées avant tout par la recherche de nouveaux débouchés commerciaux. Peu écoutés, le CFSI et le CCFD ont envoyé au président de l’atelier une lettre signée par 25 organisations demandant la tenue d’une réunion spécifique sur la prise en compte du développement durable. Suite à cela, le CFSI a été invité à intervenir comme « témoin » lors de la réunion du 14 septembre. C’est un progrès mais qui reste très insuffisant face à l’importance des enjeux.