Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Communiqués > Non à la caporalisation des personnels : l’Enseignement agricole public en (...)

Non à la caporalisation des personnels : l’Enseignement agricole public en grève le 15 décembre !

samedi 10 décembre 2011

Enregistrer au format PDF

Loin d’entendre le puissant mécontentement qui s’est exprimé le 27/09/2011 dans le secteur éducatif pour exiger un autre budget et l’arrêt des suppressions d’emplois, le gouvernement continue de saper les bases de l’école publique ! Cette fois, il veut imposer un décret qui transformerait radicalement les conditions d’évaluation des personnels.

La parité entre le Ministère de l’Education Nationale et de l’Agriculture imposera les mêmes conditions d’évaluation pour les personnels de l’EAP EAP Enseignement Agricole Public
ou
Emploi d’avenir professeur
. A cet égard, la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche interpellée par les organisations syndicales a confirmé devoir a terme s’aligner sur le MEN MEN Ministère de l’éducation nationale .

Que veut imposer le décret ?

1. un entretien professionnel tous les 3 ans conduit par le supérieur hiérarchique à savoir le seul chef d’établissement.
Cet entretien comprendrait une évaluation de l’agent sur :

  • sa capacité à faire progresser chaque élève....
  • ses compétences disciplinaires....
  • son investissement dans le projet d’établissement….
  • les résultats de sa propre auto-évaluation !
    2. une appréciation globale portée par le chef d’établissement émis sur les résultats et la manière de servir de l’agent

Quelles conséquences ?

Ce mode de « management », déjà mis en ½uvre depuis 2006 pour les autres catégories de personnels, avec les dégâts que l’on sait, constitue une nouvelle agression contre le statut de la Fonction Publique.

Un seul mot d’ordre

REFUS de l’Évaluation par objectifs individuels :

  • retrait du projet pour les enseignants
  • suppression du système inéquitable de l’entretien individuel pour tous !