Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Pour des référentiels répondant aux préoccupations citoyennes : le SNETAP (...)

Pour des référentiels répondant aux préoccupations citoyennes : le SNETAP entendu !

jeudi 21 juin 2007

Enregistrer au format PDF
  • Tout au long du long processus de rénovation des référentiels du bac Pro CGEA et BP REA, diplômes au coeur des métiers préparés par l’enseignement agricole, le SNETAP s’est employé par ses propositions à réconcilier la formation des futurs "responsables d’exploitation agricole" avec la société.
  • Le SNETAP faisant le constat d’un projet ne dépassant pas suffisamment les traditionnels critères financiers de rentabilité et de transmissibilité d’une part et d’autre part, ne pouvant s’appuyer sur des contributions suffisantes des collègues et des équipes pédagogiques, [1] a réuni un groupe de travail le 31 mai pour élaborer des amendements aux référentiels de formation.
  • Ceux-ci, par une entrée citoyenne des référentiels de formation, ont tendu à ce que les piliers sociaux et environnementaux du développement durable puissent être portés au même rang des outils de pilotage de l’exploitation que les critères technico-économiques et financiers du traditionnel pilier "économique et financier".
  • Ayant convaincu le directeur général de mettre en adéquation les actes avec les engagements électoraux du gouvernement pour la préservation de l’avenir de la planète, un groupe de travail convoqué par l’administration, s’est réuni le 14 juin pour examiner puis intégrer nombre des amendements du SNETAP.
  • Si, l’administration dans cette phase ultime de la consultation a globalement accéder à la plupart des demandes exprimées par le SNETAP, elle a cependant refusé l’introduction des sciences physiques aux activités pluridiscipinaires du MP4 (module de pilotage) pour participer à la traduction d’indicateurs de durabilité .
  • Validés par un vote à l’unanimité moins une abstention au CTPC CTPC Comité Technique Paritaire Central du 19 juin, il appartiendra désormais aux équipes et aux collègues dans les établissements, de les faire vivre. L’application de cette rénovation étant effective à la rentrée de septembre 2008, cette introduction des indicateurs de développement durable dans les contenus enseignés à la formation des futurs professionnels, permettra espérons le, par leurs mises en application, de réconcilier ces futurs agriculteurs [2] avec les attentes de la société.

[1Seulement une trentaine de remontées individuelles et collectives des référentiels soumis à consultation par l’administration sont parvenues. Ceci devrait être pour le moins une source de questionnement de la DGER

[2OPA(Organisations professionnelles agricoles)regroupant l’assemblée permanente des Chambres d’Agriculture, la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles) et CNJA (Centre National des Jeunes Agriculteurs)