Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Outils militants > Pourquoi se syndiquer ?

Pourquoi se syndiquer ?

lundi 3 septembre 2012

Enregistrer au format PDF
  • 3 bonnes raisons d’adhérer à un syndicat
  • 3 idées reçues sur les syndicats
  • pourquoi se syndiquer ?

vous travaillez dans un établissement d’enseignement agricole public.

Quel que soit votre statut :

  • fonctionnaire titulaire,
  • agent contractuel de l’Etat, régional ou de l’établissement,
  • personnel administratif, technique,enseignant, vie scolaire, ou infirmier,

vous voulez être informé sur vos droits

vous ressentez le besoin d’agir avec vos collègues, pour le développement de l’Enseignement Agricole Public, l’amélioration de nos conditions de travail comme de déroulement de carrière et d’accueil de nos usagers...

Rejoignez tous les agents du ministère de l’agriculture qui sont aujourd’hui syndiqués au principal syndicat du Ministère de l’Agriculture :

le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire

3 bonnes raisons d’adhérer à notre syndicat

qui représente toutes les catégories de personnel de nos établissements publics agricoles :

1. Les syndicats les plus puissants en France sont ceux des "Patrons". Plus de 80 % d’entre eux sont syndiqués au MEDEF ou ailleurs. Face à cela, moins de 10 % des salariés sont syndiqués.

2. Les salariés perdent de plus en plus de droits et ont de plus en plus de tâches à effectuer au quotidien au prix d’une dégradation avérée des conditions de travail.

3. En étant plus nombreux à défendre nos acquis, avec le syndicat comme outil pour nous organiser, nous pourrons confronter nos idées, construire le rapport de force et faire respecter nos droits.

3 idées reçues qu’on entend à l’encontre des syndicats et auxquels nous pouvons répondre :

1."C’est cher"

La cotisation est de l’ordre de 0,7 % du salaire brut et est déductible directement de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66 %.

Les cotisations servent :

• à la publication de tracts, brochures, journaux
• aux actions, manifestations, solidarités financières
• à la formation des adhérent-e-s
• aux recours juridiques
• à l’organisation des élections professionnelles
• aux rencontres régionales, nationales et formations des représentants ou élus aux CHS-CT, CAP CAP Commission administrative paritaire

C’est une instance de représentation et de dialogue de la fonction publique française.

Les CAP sont chargées d’examiner des situations individuelles, mais elles soumettent aussi parfois des motions à caractère collectif.
/CCP CCP Commission Consultative Paritaire ...

2. "Si j’adhère, je perds ma liberté"

Au SNETAP-FSU il y a des adhérents très divers de toutes origines et convictions différentes. Chaque adhérent garde son indépendance et son autonomie, sans aucune contrainte.

Pour les inquiets, la démission est un acte aussi simple que l’adhésion.

Par ailleurs, sommes-nous réellement libres ?

Nos employeurs, eux, s’ organisent et réorganisent sans cesse et le plus souvent sans même prendre notre avis... Autant nous organiser également de notre côté en se syndiquant.

3. "Pour moi adhérer, c’est s’investir à fond"

Adhérer à un syndicat ne signifie pas d’être obligé à participer à quoi que ce soit. Payer sa cotisation est déjà un acte important qui permet à une association de vivre.

Se syndiquer, c’est déjà agir et s’investir !

La défense des salarié-es ne s’arrête pas une fois franchie la porte de l’entreprise. C’est pourquoi nous participons aux mobilisations pour défendre les services publics, les salariés comme les chômeurs, les sans droits, pour l’égalité des hommes et des femmes etc...

Pourquoi se syndiquer ?  

{{}}
Pour s’informer
Pour se défendre
Pour ne pas rester isolé en tant que salarié
Pour développer l’action collective pour les revendications

La force du syndicat :  
  • C’est d’abord son nombre de syndiqués

]

Les ressources du SNETAP-FSU proviennent à 84,5% des cotisations des adhérents ce qui garantit son indépendance financière.
 

Se syndiquer donne des droits  

  • être informé, et défendu en cas de besoin
  • être conseillé par les élus du personnel du syndicat, notamment quant au déroulement de carrière (nomination, promotion, mutation etc.),
  • agir sur les orientations du syndicat et participer aux prises de décisions ( réunions de section d’établissements, Conseil Syndical Régional , National, Congrès…)