Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Projet épreuve intégrative E7 en BTSA

Projet épreuve intégrative E7 en BTSA

mardi 30 juin 2009

Enregistrer au format PDF

Projet épreuve intégrative E7 des BTSA BTSA Brevet de Technicien Supérieur Agricole Viti-Oeno, BTSA STA et BTSA Anabiotec

Consultation des équipes pédagogiques :

Lors du CNEA CNEA Conseil national de l’enseignement agricole du 1er juillet sera examiné le projet d’épreuve intégrative E7 pour ces trois BTSA rénovés qui entreront en application à la rentrée 2009.

Le nouveau BTSA comportera deux épreuves intégratives :

  • E1 avec un coefficient de 6,
  • E7 avec un coefficient de 12.

La DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche avait, dans un premier temps envisagé une augmentation de la part du CCF CCF Contrôle Certificatif en cours de Formation mais, suite aux objections de plusieurs syndicats dont le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , a finalement maintenu l’équilibre actuel 50% ET et 50% CCF.

Pour autant, le projet actuel d’évaluation ne peut nous satisfaire. En effet, le projet d’épreuve intégrative E7, « combinaison des ex E2 et E3 », n’évalue pas de manière satisfaisante les connaissances scientifiques.

Nous vous soumettons donc ce projet en PJ afin que vous puissiez faire parvenir vos remarques à l’attention du Secteur Pédagogie et Vie Scolaire du Snetap-FSU.}}

projet épreuve intégrative BTSA

L’étude du projet par le CNEA a été reportée

Le SNETAP obtient que le projet à l’ordre du jour du CNEA du 1er juillet soit reporté.

En effet, ce projet n’a fait l’objet d’aucun débat, ni en Commission Nationale Spécialisée « Etudes Générales », ni en Commission Professionnelle Consultative ni au Comité Technique Paritaire Central.

Or, il est important que des débats approfondis puissent avoir lieu dans les CNS CNS Commission Nationale Spécialisée et CPC où siègent notamment des représentants des employeurs, des salariés, des pouvoirs publics et des organisations syndicales.

La prise en compte des arguments des différents membres de ces commissions enrichit la réflexion et permet de faire évoluer un projet avant qu’il ne soit soumis pour avis, dans les différentes instances.

Vous pouvez donc continuer à faire part de vos remarques à l’attention du Secteur Pédagogie et Vie Scolaire du Snetap-FSU.