Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Rénovation du Bac Pro CGEA : la DGER lance le chantier

Rénovation du Bac Pro CGEA : la DGER lance le chantier

mercredi 26 novembre 2014

Enregistrer au format PDF

La DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche a lancé le chantier de rénovation du Bac Pro CGEA qui doit être mis en oeuvre à la rentrée 2016.
Pour cela elle a réuni les organisations professionnelles en mai 2014 et les différentes composantes de l’enseignement agricole ainsi que les organisations syndicales représentants les personnels, le 12 novembre 2014. Ces réunions avaient pour objectif de recueillir leurs points de vue sur l’évolution du métier d’exploitant agricole.

Pour intégrer les nouvelles orientations ministérielles relatives au « produire autrement » et pour mieux l’articuler avec le nouveau référentiel du BTS BTS Brevet de technicien supérieur ACSE, la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche vient d’ engager la révision du Bac Pro CGEA (et du BPREA).
La première étape de ce travail consistera à réfléchir à l’évolution du référentiel de métier. La 2ème étape de cette rénovation sera celle de l’écriture du nouveau référentiel de formation pour lequel nous n’avons pas eu de calendrier (on sait toutefois que le nouveau CGEA doit être mis en ½uvre à la rentrée 2016)

S’agissant du référentiel métier, les questions suivantes sont posées : En quoi les directives du « produire autrement » vont-elles modifier l’exercice du métier de chef d’exploitation ? Quelles sont les conséquences sur les compétences et capacités des futurs chefs d’exploitation ? Dans quel(s) sens convient-il de les faire évoluer ?
Plusieurs DRIF DRIF Délégués régionaux à l’ingénierie de formation. (Délégués Régionaux chargés d’Ingénierie de la Formation) ont été mandatés par la DGER pour conduire cette réflexion et y associer les organisations syndicales et professionnelles. Ils présenteront un projet d’évolution du référentiel métier devant la CNS CNS Commission Nationale Spécialisée du 19 avril 2015.

Les organisations professionnelles avaient déjà été invitées à travailler ces questions en mai 2014.

Les organisations syndicales quant à elles, étaient invitées le 12 novembre 2014 à donner leur point de vue sur cette évolution du métier.
Mais la méthode retenue pour recueillir leur avis n’a laissé place à aucune réflexion approfondie. Les questions étaient pourtant essentielles :
1- Quelle évolution du métier avec le « produire autrement » ? Quelles conséquences ?
2- les 5 champs de compétences actuels du CGEA demeurent-ils pertinents ou doivent-ils être modifiés ? ( rappel : pilotage du système d’exploitation ; intégration dans les réseaux professionnels et territoriaux ; commercialisation des produits ; gestion économique et administrative ; organisation du travail et management)
3- faut-il conserver la différenciation entre PA et PV ?
4- Quelle nouvelle articulation avec le BTSA BTSA Brevet de Technicien Supérieur Agricole ACSE ? Quel niveau d’exigence pour le niveau 4 et le niveau 3 ?

Le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire a apporté un point de vue général issu de ses mandats et des réflexions menées lors de ses "Journées d’études". Il doit maintenant conduire et approfondir rapidement son analyse.

Gérard PIGOIS