Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Suite aux « 24h d’action au Mans » les Personnels de l’Enseignement Agricole (...)

Communiqué

Suite aux « 24h d’action au Mans » les Personnels de l’Enseignement Agricole Public obtiennent une audience avec leur Ministre

jeudi 22 mai 2014

Enregistrer au format PDF

Une nouvelle action nationale impulsée par le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire

Comme le 3 avril dernier sur Paris, une centaine de personnels de l’EAP EAP Enseignement Agricole Public
ou
Emploi d’avenir professeur
ont convergé ce mardi 20 mai au Mans sur « les terres » du Ministre de l’agriculture, également conseiller municipal de la ville. Cette opération visait clairement à interpeller Stéphane Le Foll sur la politique ministérielle mise en ½uvre depuis 2012, afin que des négociations puissent s’ouvrir au plus tôt concernant les difficultés présentes et programmées dans nos établissements publics agricoles du technique comme du supérieur.

Un ministre aux abonnés absents...

« Pas plus au Mans que rue de Varenne »... C’est sur ces bases que l’action des personnels a commencé ce mardi 20 mai, suite aux fins de non recevoir successives de Stéphane Le Foll (absent à son conseil municipal prévu en fin de journée), de sa députée suppléante (à l’Assemblée et ayant initialement donné pour consignes à ses collaborateurs de ne pas recevoir de délégation) et du maire de la ville. Après avoir un peu... insisté, auprès de la Préfecture comme des différents cabinets, les manifestants ont pu finalement porter leurs revendications auprès de l’attachée parlementaire de la députée de la Sarthe, Mme Tolmont, puis être reçus par le Directeur de Cabinet du maire du Mans. Pour autant... Stéphane Le Foll demeurait toujours aux abonnés absents.

De nombreuses revendications !

Si la première demande des personnels de l’EAP EAP Enseignement Agricole Public
ou
Emploi d’avenir professeur
était que le Ministre accepte d’entamer une série de rencontres, conformément aux engagements pris le 26 juin dernier et non tenus depuis, il s’agissait surtout sur le fond d’engager sans délai les négociations qui s’imposent sur de très nombreux sujets : formation des enseignants, loi d’avenir agricole, voie professionnelle, moyens pour la rentrée... Ces revendications légitimes ont été largement relayées par la presse (France Bleue, Ouest France, Le Maine Libre, France 3, LM TV...). Ajoutons que le maire d’Allones a tenu à venir apporter son soutien aux représentants nationaux du SNETAP réunis en conseil syndical au lycée du Mans jeudi matin.

Une rencontre prévue à Paris le vendredi 23 mai à 10h30

En l’absence de toute réponse du Ministre, les manifestants ont finalement, avec le soutien de la FCPE FCPE Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques , de la Confédération Paysanne et de la FSU 72, dans le cadre du Comité de Défense et de Développement de l’EAP des Pays de la Loire, décidé d’occuper la mairie du Mans à partir de 17h en réclamant avec détermination le début d’un dialogue... Ce n’est que vers 21h que le Ministre, via son Cabinet, a pris l’engagement de recevoir le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire dès vendredi matin.

Maintenant... aux actes !

Le Mans, le 21 mai 2014

L’action relayée par la presse :

Portfolio