Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Tous en grève le 11 octobre 2011 !

Tous en grève le 11 octobre 2011 !

vendredi 7 octobre 2011

Enregistrer au format PDF

Préavis de grève envoyé au Ministre de l’Agriculture le 4 octobre 2011 :

Monsieur le Ministre,

Le mardi 11 octobre, dans le cadre de l’unité interprofessionnelle décidée au plan national, le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire et le SYGMA-FSU appellent l’ensemble des personnels du MAAPRAT MAAPRAT Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire et de ses établissements publics à se mettre en grève. En conséquence nous déposons un préavis pour cette journée. Il s’agit pour nous de :

  • Dénoncer le plan d’austérité du gouvernement pour « réduire les déficits publics », injuste, inégalitaire, et avec des conséquences sociales lourdes pour l’avenir ; et en particulier le retrait de la hausse de la CSG prévue dans les mesures Fillon, l’abandon de l’alignement de la CSG des retraités sur le taux des actifs, ainsi que le retrait de la taxe sur les contrats d’assurance santé de 3,5%.
  • Exiger au contraire l’arrêt de la soumission des politiques fiscales, sociales et budgétaires aux diktats des spéculateurs et de la finance.
  • Exiger une autre répartition des richesses et une réforme fiscale juste.

Pendant que les personnels de l’enseignement étaient dans l’action le 27 septembre dernier pour défendre l’Education, le président de la république a une nouvelle fois fustigé les fonctionnaires et vous-même avez tenu des propos similaires, lors de votre présentation du projet de budget 2012, en indiquant vouloir privilégier l’aide aux agriculteurs qui ne sont pas protégés contrairement aux fonctionnaires de votre ministère. Cela montre bien que, si nous n’agissons pas, le service public, les fonctionnaires et agents publics, seront les premières victimes des plans de rigueur.

Au Ministère de l’Agriculture et dans les établissements publics, nous revendiquons :

  • L’arrêt des suppressions, externalisations ou privatisations des missions de service public, et la reconquête de missions menacées ou abandonnées (ingénierie publique, contrôle de la sécurité alimentaire, santé animale, …).
  • L’arrêt des projets de réorganisations-fusions de service ou établissements (dernier en date la création des SIDSIC auprès des Préfets de département).
  • L’arrêt des suppressions d’emplois (280 de plus annoncées pour 2012) et la mise en ½uvre d’un plan de recrutements permettant de faire face aux besoins de service public, de remplacer les départs en retraite et d’améliorer les conditions de travail, actuellement en forte dégradation, un véritable plan de titularisation, permettant une résorption totale de la précarité et l’arrêt du recours à l’emploi précaire sur les missions permanentes du service public.
  • La revalorisation de la valeur du point Fonction Publique avec une reconstruction de la grille indiciaire, et les pensions.
  • L’arrêt de l’individualisation dans les rémunérations, déroulements de carrière, évaluation des activités, rapports avec la hiérarchie, etc.
  • Le maintien du Statut Général de la Fonction Publique, menacé en particulier par la loi mobilité et les projets de fusion de corps (CIGEM pour les attachés, projet de fusion des corps d’ingénieurs, …), se traduisant par une remise en cause des métiers et qualifications, au profit d’une polyvalence et d’une adaptabilité imposées pour pouvoir mettre en ½uvre la casse du service public (RGPP RGPP Révision générale des politiques publiques , RéATE ATE Agent Territorial des établissements , …).

A défaut d’être entendu par ce gouvernement qui a pour feuille de route l’abaissement des services publics, dont ses ministres ont pourtant la charge, le 11 octobre prochain nous appelons les agents du MAAPRAT à répondre massivement présent en participant à cette journée interprofessionnelle « de grève et de manifestation intersyndicale ». Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos salutations distinguées.

Frédéric Chassagnette,
Secrétaire Général Adjoint du SNETAP-FSU