Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > > CFA-CFPPA de Sartène : grève du 12 janvier

Enregistrer au format PDF

CFA-CFPPA de Sartène : grève du 12 janvier

lundi 9 janvier 2012

< Retour à la carte des régions |

Le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire dépose un préavis de grève, à la demande des Personnels du CFA CFA Centre de Formation d’Apprentis -CFPPA CFPPA Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole
(formation continue pour adultes)
de Sartène, pour le jeudi 12 janvier 2012.

En effet, les personnels des CFA CFA Centre de Formation d’Apprentis et CFPPA CFPPA Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole
(formation continue pour adultes)
de Sartène, toutes catégories confondues, souhaitent faire part de leurs inquiétudes et de leur découragement face à l’avenir. En effet, de nombreux dysfonctionnements liés à la gestion de la direction des CFA et CFPPA mettent en péril le fonctionnement des équipes et les perspectives d’avenir. L’absence récurrente de réponses de la direction à nos questions et attentes pousse donc les personnels à se mettre en grève afin de dénoncer :
Concernant les formations :
aucune concertation avec les équipes quant à la mise en ½uvre des coordinations des formations, certaines coordinations n’étant toujours pas affectées (PPP et CS Tourisme rural)
aucune concertation des équipes quant à la mise en ½uvre de nouvelles formations (abandon du CAPA CAPA Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole

Commission Administrative Paritaire Académique
TP, réponse à l’appel d’offre CS Tourisme Rural contre l’avis de l’équipe pédagogique et de la présidente du Conseil de centre, décision unilatérale de mettre en ½uvre un Bac professionnel par apprentissage sans organiser le travail....)
aucun suivi de la direction dans la mise en ½uvre des formations (pas de réponses aux mails, absence aux réunions, pas de suivi du recrutement...)
pas de suivi des propositions du Conseil de centre notamment sur la mise en ½uvre du certificat individuel phytosanitaire (300 personnes à former sur le département de Corse du Sud)
Concernant les TAF et fiches de poste :
contrairement aux promesses de la direction, pas d’entretien personnel en fin de premier trimestre sur les heures effectuées et celles à réaliser en 2012 comme convenu en réunion
toujours pas de fiches de poste en janvier
Concernant le recrutement :
aucune concertation des équipes quant au recrutement malgré l’avertissement sur les difficultés à venir dès le mois de septembre
recrutement inadapté en externe au vu des besoins et des compétences en interne

Concernant les personnels administratifs :
le secrétariat est obligé de travailler dans l’urgence en permanence, sans lisibilité ni organisation. En outre il lui est demandé de réaliser des tâches et donc d’engager sa responsabilité sur des tâches relevant du domaine de compétence de la direction.
missions données au personnel ne correspondant pas au contrat de travail (contrat de formateur pour des missions de vie scolaire, communication...)
Concernant l’organisation du travail :
aucune des décisions prises avec la direction lors des réunions de début d’année n’a été consignée dans un compte rendu.
toutes les réunions de travail et de concertation ont depuis été abandonnées, et contrairement à la promesse faite par la direction aucun planning de réunion n’a été fourni.
Les personnels des CFA et CFPPA de Sartène regrettent de devoir en venir à cette extrémité à savoir se mettre en grève, mais estiment que les silences de la direction face à leurs demandes et la situation extrême de désorganisation qui en découle rendent indispensable cet arrêt de travail.

Madame la Directrice Générale, aux vues des dysfonctionnements avérés et de l’attitude de fermeture de la direction du CFA-CFPPA de Sartène, le Secrétariat Général du SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire ne saurait trop insister pour que l’Administration prenne la mesure du désarroi grandissant des personnels et de la situation déjà très dégradée sur le centre, en vue de prendre au plus tôt les décisions qui s’imposent.

Frédéric Chassagnette
Secrétaire Général adjoint du SNETAP-FSU