Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Logo FSU

Accueil > Les Dossiers > Enseignement maritime > Enseignement maritime : les enseignant.es contractuel.les enfin à 18 heures (...)

Enseignement maritime : les enseignant.es contractuel.les enfin à 18 heures hebdomadaires !

mercredi 28 novembre 2018

Enregistrer au format PDF

récupérer le communiqué ici

Bonne nouvelle pour les enseignant.es contractuel.les en CDD CDD Contrat à durée déterminée et CDI CDI Contrat à durée indéterminée (ACEN ACEN Agent Contractuel des établissements d’Enseignement, à gestion Nationale et ACET ACET Agent contractuel de l’enseignement technique ) : la revendication sur l’alignement de leurs obligations de service sur celles de l’Agriculture, portée par le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , a été entendue !

La Direction des Affaires Maritimes vient de nous informer que l’obligations de service des enseignant.es contractuel.les - ACEN et ACET - seront modifiées à compter du 1er janvier 2019.
Dès cette date, les contractuel.les de l’enseignement maritime feront 18 heures, comme celles et ceux de l’Enseignement agricole, au lieu de 21 heures hebdomadaires actuelles.
Un courrier de la Sous-direction des Gens de Mer est actuellement en préparation pour confirmer cette information aux agents.

Cette mise en place au 1er janvier 2019 implique la poursuite de fait de la rémunération des ACEN sur les 21 heures (mais sur une base 18+3 HSA HSA Heures supplémentaires annuelles ) + la prime ISOE ISOE Indemnité de suivi et d’orientation des élèves part fixe et part variable (si exercice de la fonction de professeur principal).
La grille de rémunération des ACEN "maritimes" correspondra alors à la grille des ACEN agri (+ équivalent en points d’indice de 3 HSA).
Dés la sortie du nouveau texte du Ministère de la Transition écologique et solidaire, le Snetap-FSU s’assurera de la prise en compte la nouvelle grille des ACEN "agri" qui vient juste d’être revalorisée, notamment dans les échelons initiaux.

Pour les ATEE (ex-OEA OEA Ouvrier d’Entretien et d’Accueil ), la démarche visant à une évolution de carrière est aussi lancée.
La DAM DAM Direction des Affaires Maritimes vient d’écrire au Ministère de l’Agriculture dans ce sens. Même si la procédure sera plus compliquée, la DAM a bon espoir de faire enfin évoluer la situation de ces personnels "oubliés" par l’Agriculture lors de la requalification des poste en B.