Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > > LEGTA de La Motte-Servolex : préavis de grève

Enregistrer au format PDF

LEGTA de La Motte-Servolex : préavis de grève

mardi 15 janvier 2013

< Retour à la carte des régions |

Paris, le 11 janvier 2013

Le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire dépose ce jour un préavis de grève, à la demande des Personnels du LEGTA LEGTA Lycée d’Enseignement Général et Technologique Agricole de La Motte-Servolex, d’abord pour le samedi 19 janvier (jour travaillé sur le LEGTA au titre de la journée de solidarité), puis, le cas échéant, à nouveau le jeudi 31 janvier 2013 (jour de convocation du CREA Rhône-Alpes).

Suite à une grande incertitude au sujet des demandes de structure pour la rentrée 2013 concernant La Motte-Servolex (et en particulier la demande de l’établissement d’ouverture d’une classe de seconde GT avec module d’exploration EPS EPS Éducation Physique et Sportive ), et devant l’absence chronique de réponse de la DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt , les Personnels réunis en Assemblée Générale, sur heure mensuelle d’information syndicale à l’initiative du SNETAP-FSU, ont considéré en effet que la situation était comme l’an passé à la même époque suffisamment grave pour nécessiter de vraies réponses de la part de l’autorité académique et de déposer en conséquence ces préavis successifs.

Le Secrétariat Général du SNETAP-FSU considère qu’à moins d’un mois de l’arrêt de la carte scolaire, conformément aux instructions données par la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche dans le cadre de la charte de pilotage de l’EAP EAP Enseignement Agricole Public
ou
Emploi d’avenir professeur
, et reprises explicitement dans la note de cadrage de la rentrée 2013, la situation décrite ici en région Rhône-Alpes est anormale… les phases de dialogue ne devant pas se résumer à celles du dialogue dit de gestion avec le niveau central, mais se traduire concrètement dans des échanges renouvelés avec les représentants des personnels au niveau régional. Ce dialogue fait manifestement une nouvelle fois défaut, ce qui conduit à insécuriser une communauté éducative toute entière et à l’amener à déposer ce préavis de grève sur deux journées et à envisager toutes les actions permettant de sortir de cette zone grise.

Ce préavis a ceci de troublant qu’à un peu plus d’un an d’intervalle à date anniversaire, le SNETAP-FSU se retrouve à déposer un préavis dans des termes quasi similaires (préavis pour le 3 janvier 2012, déposé le 22 décembre 2011), sur demande des personnels du LEGTA de La Motte-Servoleix...Il est plus que temps que la communauté de travail de cet établissement retrouve confiance et, qu’à l’aune de la priorité éducative redonnée à l’Éducation par le Président de la République, des décisions favorables et pérennes puissent enfin être trouvées. Il est plus que temps de rompre avec les pratiques du passé !