Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > Blocage du centre de correction de Blois

Blocage du centre de correction de Blois

vendredi 29 juin 2018

Enregistrer au format PDF

La FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire Centre aux côtés des Personnels de l’Enseignement Agricole public mobilisés

La FSU Centre et des représentants de la section départementale de la FSU 41 sont venus apporter leur soutien, ce 26 juin au matin sur le site du Lycée Professionnel Horticole de Blois, à la cinquantaine de personnels de l’Enseignement Agricole Public qui avaient répondu à l’appel au blocage des centres de corrections d’examen de l’Intersyndicale nationale SNETAP-FSU, CGT CGT Confédération générale du travail Agriculture et SUD SUD Solidaires unitaires démocratiques Rural Territoires.

Le communiqué

Le centre de correction des épreuves de bac professionnel agricole a ainsi été bloqué 4 heures durant, cette action faisant suite à 3 autres blocages la veille (Rennes, Aix Valabre et Lyon) et se déroulant en parallèle d’opérations similaires (Laval, Troyes et Bordeaux).

Le blocage a pu être levé vers 12h, après une bonne heure d’échanges avec la Direction Générale de l’Enseignement Agricole. L’Intersyndicale a fini par obtenir d’être reçue dès le lendemain 15h par le Cabinet du Ministre.

La FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire Centre se félicite de cette première réponse favorable et appelle à ce que de vraies négociations puissent s’ouvrir tant sur les projets de réformes en cours (bac et apprentissage) que sur les questions budgétaires (rentrée 2018 et PLF PLF Projet de Loi de Finances 2019), sachant que sans inflexion significative sur ces deux plans les établissements publics agricoles et leurs usagers en paieront le prix fort (baisse de recrutement annoncé, voire mise en extinction des filières générales et technologiques, affaiblissement irrémédiable des antennes rurales de formation etc.). Le service public d’éducation et ses agents méritent mieux et la FSU, aux côtés du SNETAP-FSU, continuera de le marteler.

Orléans, le 26 juin 2018