Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > > Midi-Pyrénées : CTREA du 18 novembre 2013

Enregistrer au format PDF

Midi-Pyrénées : CTREA du 18 novembre 2013

mardi 26 novembre 2013

< Retour à la carte des régions |

INTERSYNDICALE DE L’ENSEIGNEMENT AGRICOLE PUBLIC DE MIDI-PYRÉNÉES
Communiqué
RENTRÉE 2014 EN EN Éducation nationale MIDI-PYRÉNÉES : ON EST LOIN DU COMPTE !

Lors de la réunion du comité technique régional de l’enseignement agricole de Midi-Pyrénées du 18 novembre 2013, le directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt ), autorité académique pour l’enseignement agricole, a présenté son projet d’évolution de la carte des formations pour l’enseignement agricole public à la rentrée 2014.

Pour rappel, et contrairement à ce qu’affirme la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche dans la note de service portant sur l’organisation de la rentrée 2014 (« lors de la rentrée 2013, la priorité a été d’inverser la tendance des années précédentes, et de permettre de nombreuses ouvertures de classes, ou de nouveaux cycles, qui devront être confortés les années suivantes »), aucune nouvelle flière n’a été ouverte en Midi-Pyrénées à la rentrée 2013.

Les représentants du personnel, l’intersyndicale Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , Snerma-FO FO Force ouvrière et Syac-CGT CGT Confédération générale du travail , avaient dénoncé ce manque de souffe et de perspectives et affirmé leur souhait que la rentrée 2014 marque une inflexion par rapport aux années passées.
En plus de la fermeture de 5 classes de terminale de baccalauréat professionnel, dites « double fux », accueillant dans les flières « services » et « hippiques », les élèves venant de BEPA BEPA Brevet d’études professionnelles agricoles et de seconde professionnelle du bac pro en 3 ans, le DRAAF a annoncé sa décision de ne plus donner les moyens pour la flière scientifque (S) fonctionnant avec celle de l’EN EN Éducation nationale à Vic en Bigorre (700 heures de dotation pour la 1ère et la terminale) à la rentrée 2014.
En face de cela, le DRAAF ne propose que l’ouverture d’une section de baccalauréat professionnel « technicien conseil vente en produits alimentaires » qui fonctionnerait avec le bac pro « productions animales » à St-Gaudens, le « dégroupement » des deux sections aménagement et productions animales du baccalauréat professionnel à Pamiers et l’ouverture d’un CAPA CAPA Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole

Commission Administrative Paritaire Académique
Travaux Paysagers au LPA LPA Lycée Professionnel Agricole de Tarbes. Et... c’est tout !

Nul besoin d’être expert en calcul pour constater que le compte n’y est pas ! Le DRAAF affrme malgré tout que ce projet sera diffcile à défendre auprès de la DGER.

Les représentants des personnels (Snetap-FSU, Snerma-FO et Syac-CGT) ont émis un vote unanime défavorable, ce qui a pour conséquence d’obliger le DRAAF-SRFD SRFD Services Régionaux de la Formation et du Développement à revoir sa copie et à convoquer une nouvelle réunion du comité technique le 28 novembre prochain. L’intersyndicale souhaite qu’à cette occasion, de vraies perpectives soient données à l’enseignement agricole public. Pour les jeunes et leurs familles, pour les personnels des lycées agricoles publics, il est temps !

Toulouse, le 18 novembre 2013