Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > > Pays de la Loire : Le ministre n’est pas à Laval (...)

Enregistrer au format PDF

Pays de la Loire : Le ministre n’est pas à Laval !

lundi 19 mars 2012

< Retour à la carte des régions |

6 militants mayennais du SNETAP sont allés vérifier que Bruno Lemaire ne se cachait pas à la permanence UMP de Laval...il ne s’y trouvait pas...sûr ! Ils sont entrés, ont cherché...

Plus sérieusement, nous avons interpellé les dirigeants locaux de l’UMP quant aux refus du Ministre Le Maire de dialoguer avec les organisations syndicales dont le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire .
C’est donc avec 6 militants UMP, dont la secrétaire départementale Mme SOULTANI-Vigneron, que nous avons dialogué pendant près d’une heure sur la situation de l’enseignement agricole dans notre département :

Voici le message au Ministre, transmis ce jour :

{{}}

A Monsieur, Jean François COPE
A Madame la Secrétaire départementale de l’UMP

Depuis 4 ans, l’Enseignement Agricole Public souffre des politiques mises en oeuvre et des choix budgétaires opérés par le gouvernement. Cela fait maintenant un an et demi que le SNETAP-FSU (première organisation représentative de ce secteur) interpelle M.Le Maire, Ministre de l’Agriculture, qui assure la tutelle de cet enseignement.
Mais celui-ci semble à ce jour plus préoccupé par la campagne électorale que d’assumer sa charge de Ministre.

C’est pourquoi nous nous adressons aujourd’hui à l’UMP et à ses représentants pour rappeler à M. Le Maire, qu’en tant que Ministre de l’Agriculture jusqu’au mois de juin, il est de son devoir de continuer à assurer la gestion de l’EAP EAP Enseignement Agricole Public
ou
Emploi d’avenir professeur
et d’entretenir le dialogue social avec ses représentants.

Adresse à Monsieur Le Maire, Ministre de l’Agriculture

{{}}

Depuis plus de 10 mois maintenant, Monsieur Le Ministre, vous affichez ce que nous, personnels de l’Enseignement Agricole Public, percevons comme du mépris. En effet, vous ne donnez plus aucune suite aux demandes d’audience réitérées par les organisations syndicales représentatives... et ce faisant vous vous dérobez aux fonctions qui vous ont été attribuées par décret !
Monsieur le Ministre, vous avez sans doute oublié que l’Enseignement Agricole représente près de 55% des agents de votre Ministère... A l’heure où vous pilotez la rédaction d’un pré-programme présidentiel pour le parti de la majorité, vous devriez vous souvenir que vous êtes vous-même toujours aux responsabilités d’un pan entier du système éducatif pour lequel vous avez manifestement laissé reprendre le cours de ce que vous aviez qualifié à votre prise de fonction de « politique du rat crevé au fil de l’eau »...

Alors même que l’ensemble des instances de pilotage de l’EAP sont boycottées depuis octobre maintenant, sans que cela ne semble vous émouvoir, le Conseil Syndical National du SNETAP, réuni les 11 et 12 janvier, a décidé de lancer à votre endroit une campagne nationale d’interpellation...

En effet, si vous persistez à ne pas venir à nous (force est de constater que même les traditionnels voeux ministériels convenus ne sont jamais arrivés)... alors soyez convaincu que les Personnels de l’Enseignement Agricole Public vont continuer à aller à vous !

C’est en ce sens que nous, personnels de l’Enseignement Agricole Public du département de la Mayenne, réitérons ce jour auprès de vous avec force une demande de rencontre nationale avec nos représentants afin qu’un minimum de dialogue puisse enfin être rétabli et que notre expertise et nos revendications puissent à nouveau être entendues sans délai par celui qui demeure notre ministre de tutelle.

Les Personnels de l’Enseignement Agricole Public
du département de la Mayenne
Le 17 mars 2012