Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Communiqués > Etats Généraux de l’Alimentation : Le Snetap-FSU y porte la voix des (...)

Communiqué

Etats Généraux de l’Alimentation : Le Snetap-FSU y porte la voix des peronnels

samedi 29 juillet 2017

Enregistrer au format PDF

Lors de son déplacement à Limoges en juin dernier, le Président de la République avait annoncé la tenue d’États Généraux de l’Alimentation dès le mois de juillet.
Le 20 juillet 2017, c’est Edouard PHILIPPE qui a donc lancé ces États Généraux, entouré notamment de Stéphane TRAVERT, Ministre de l’Agriculture et Nicolas HULOT, Ministre de la Transition écologique.
Le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire était présent à cette journée de lancement pour y porter la parole des personnels de l’Enseignement Agricole Public

Cette première journée de débat réunissait près de 500 représentant.es des différents secteurs de l’agriculture, de la transformation, de la distribution et des consommateurs.

Selon le gouvernement l’objectif de ces échanges est de « relancer la création de valeur et en assurer l’équitable répartition ; permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail par le paiement de prix justes ; accompagner la transformation des modèles de production afin de répondre davantage aux attentes et aux besoins des consommateurs ; promouvoir les choix de consommation privilégiant une alimentation saine, sûre et durable. ».

Le Ministère de l’Agriculture a annoncé une réflexion engagée autour de deux grands chantiers : " La création et la répartition de la valeur " et " Une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous ".
Ces deux chantiers comprennent au total 14 ateliers thématiques qui se poursuivront jusqu’à fin octobre.

Les solutions retenues par le gouvernement devraient être rendues publiques vers le mois de novembre 2017, mais les premières préconisations devraient être présentées dès la fin de septembre en présence d’Emmanuel Macron.

Dès l’annonce de ces États Généraux, le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire avait demandé à pouvoir participer aux différents débats. Il était donc présent à cette journée de lancement.
Lors de son intervention, le Snetap-FSU a regretté le manque de place laissée à la formation professionnelle dans les premiers échanges et rappelé l’importance des différentes voies de formation pour former les agriculteurs de demain mais aussi ceux déjà en place.Il a également souligné la place prépondérante que doivent avoir les exploitations et ateliers technologiques des établissements agricoles publics dans les évolutions nécessaires des modes de production et de transformation des produits agricoles.
Comme d’autres organisations il attend une clarification sur l’organisation des débats à venir. Il attend également un arbitrage du gouvernement et des choix politiques sur un certain nombre de sujets et sure des points polémiques à l’issue des différents ateliers.

Une plate forme internet de consultation publique est mise en place depuis le 20 juillet et sera ouverte jusqu’en octobre pour permettre l’expression du plus grand nombre de personnes sur les questions d’alimentation. Le Snetap-FSU contribuera rapidement sur cette plate forme, et appelle l’ensemble des personnels à s’y exprimer.

Enfin le Snetap-FSU a d’ores et déjà demandé à participer à différents ateliers.

Paris le 26 juillet 2017