Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les mobilisations > Action blocage des centres de correction

Action blocage des centres de correction

mardi 26 juin 2018

Enregistrer au format PDF

Depuis plusieurs semaines, l’Intersyndicale de l’Enseignement Agricole public (Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire - CGT CGT Confédération générale du travail -AGri - SUD SUD Solidaires unitaires démocratiques Rural) est en action pour dénoncer les politiques éducatives du gouvernement et les restrictions budgétaires qui pèsent sur l’avenir de nos formations et de nos établissements. Ces actions se sont traduites notamment au travers d’une grève massive des convocations aux examens, le boycott d’un grand nombre des Conseils d’Administration et de plusieurs CTREA CTREA Comité Technique Régional de l’Enseignement Agricole

Son rôle
.

Faute de réponses satisfaisantes, cette mobilisation s’est accentuée cette semaine par des actions de blocage de plusieurs centres de corrections d’examens sur tout le territoire.

Vous trouverez ci dessous les communiqués de quelques unes de ces actions.

25 juin : Aix-Valabre , Bouches- du-Rhône

Le communiqué

26 juin : Blois, Loir-et-Cher

Le communiqué

Lire l’article paru dans la Nouvelle République du 26 juin 2018

Une cinquantaine de syndicalistes bloque, depuis ce mardi 26 juin à 8 h, les trois accès au lycée horticole de Blois, où une session de correction de bac professionnel devait se tenir. A l’index : la réforme de l’enseignement agricole en discussion. Le blocus a été levé peu après midi, alors que le Ministère a fait savoir qu’une audience se tiendrait demain entre l’intersyndicale Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire - CGT CGT Confédération générale du travail - Sud Solidaires, la direction générale de l’enseignement agricole et le cabinet du ministre de l’Agriculture.

26 juin Saint-Pouange, Aube

le communiqué

Ce 26 juin , les correcteurs du bac STAV ont été accueillis par les militants de l’intersyndicale SNETAP-FSU et CGT-Agri des régions régions Grand-Est, Ile de France, Bourgogne-Franche-Comté et Hauts de France.
Lors d’une AG, en présence du chef du SRFD SRFD Services Régionaux de la Formation et du Développement Grand Est, l’intersyndicale a présenté et dénoncé l’ensemble des réformes en cours : Bac S, Bac STAV, apprentissage, voie pro ainsi que les conditions difficiles annoncées pour la rentrée 2018 et la baisse de budget de 2019.
Un débat s’est engagé, la salle à l’écoute s’est montrée particulièrement inquiète vis-à-vis de l’avenir de l’EAP EAP Enseignement Agricole Public
ou
Emploi d’avenir professeur
, de nombreux collègues ont interpellé le SRFD et les réponses évasives (et même « non réponses ») de ce dernier ne les ont en rien rassurés.
A la demande de la salle, une pétition a été rédigée par l’intersyndicale.
L’engagement de l’intersyndicale a été applaudi, reconnu et remercié.

26 Juin : Chateau Gontier , Mayenne

Le communiqué

Une trentaine de militants a bloqué les 3 accés au site pendant plus de 2h . Échanges avec les enseignants convoqués pour les corrections , prises de parole et distribution de tracts ont permis de faire partager les inquiétudes de l’intersyndicale.
Aprés avoir obtenu l’assurance d’une rencontre à venir avec le cabinet du Ministre , l’intersyndicale a décidé de suspendre le mouvement de blocage dans l’attente de négociations à venir .

26 Juin : Blanquefort , Gironde

Le communiqué