Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Réforme du lycée dans l’EAP : une lutte à amplifier !

Réforme du lycée dans l’EAP : une lutte à amplifier !

mardi 14 décembre 2010

Enregistrer au format PDF

La note de service du 29 septembre 2010 a entériné la réforme du lycée dans l’enseignant agricole, pourtant à la fin du premier trimestre, force est de constater que son application pose toujours de nombreux problèmes et laisse bon nombre de questions sans réponse. En effet, la mise en oeuvre est souvent très partielle et chaque établissement connait une situation différente.

Sur la base de l’enquête menée par le SNETAP, voici les premiers constats (plus de 30 établissements) que nous pouvons faire :

  • Pendant pendant tout le premier trimestre, les informations arrivées au compte-goutte ont laissé les équipes dans le plus grand désarroi. À ce jour, certaines équipes n’ont toujours pas été informées sur les conditions de mise en ½uvre de l’accompagnement personnalisé.
  • Quant aux mesures d’individualisation, elles prennent le plus souvent la forme d’un tutorat hybride (mélangé souvent à de la mise à niveau), réalisé généralement par un tout petit nombre d’enseignants dans la plus grande opacité, et pour les personnels, et pour les parents. Depuis la note de service du 29 septembre, aucune précision n’a été apportée sur la forme que doit prendre le tutorat. Les informations tiennent toujours en quatre lignes !
  • Enfin, l’organisation des stages (passerelle et mise à niveau) pose d’énormes problèmes matériels (accueil, surveillance, hébergement...) et l’opposition des collègues semble forte (voir refus d’un CA en Ile de France).

Aujourd’hui, de nombreux CTPR CTPR Comité technique paritaire régional et CREA se sont tenus et ont livré des chiffres régionaux précis sur la mise en oeuvre réelle. De plus, l’inspection réalise actuellement une évaluation du dispositif (NS de préparation de la rentrée 2011). Il s’agit désormais pour le SNETAP de dresser un portrait encore plus fin de toutes ces procédures d’individualisation et des heures qui y sont affectées, afin de peser sur les prochaines instructions que la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche est sensée diffuser début 2011.

Le secteur pédagogie et formation des maîtres a élaboré un questionnaire assez court mais précis.
Soyons nombreux à le remplir

Il est indispensable également de poursuivre la signature de la pétition qui dénonce la mise en ½uvre de la réforme du lycée dans l’enseignement agricole public.


[1Heures Supplémentaires Effectives

[2Dotation Globale Horaire