Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil du site > Dans les régions > Bretagne > Blocage du centre de correction de (...)

Enregistrer au format PDF

Blocage du centre de correction de Rennes

lundi 25 juin 2018

Enregistrer au format PDF
< Retour à la carte des régions

Plus d’une vingtaine de représentants de l’intersyndicale CGT CGT Confédération générale du travail -AGRI FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire SUD SUD Solidaires unitaires démocratiques (des régions régions Centre-Val de Loire, Pays de la Loire, Bretagne) du Ministère de l’Agriculture ont bloqué 2h durant, le centre de correction du baccalauréat technologique STAV de l’inter-region grand ouest au lycée St Saint-Exupéry de Rennes.

Action de blocage des centres d’examens

Cette action s’inscrit dans l’action nationale intersyndicale de refus de convocation, refus des corrections et blocage des centres d’examen.
Une action nationale qui dénonce les trois mesures majeures du gouvernement :

  • le projet de réforme du bac qui condamne à moyen terme les filières générale et technologique dans les lycées agricoles,
  • celui de la formation professionnelle et de l’apprentissage qui transforme la formation professionnelle comme un marché livré aux appétits d’officines privées au détriment des CFA CFA Centre de Formation d’Apprentis publics et de lycées agricoles,
  • et enfin la dégradation annoncée des conditions de rentrée 2018 et la perspective de suppressions d’emplois pour le budget 2019.

Pendant ce blocage, des échanges ont eu lieu avec les correcteurs et la DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt Bretagne. Une intervention devant l’ensemble des collègues a ensuite eu lieu pour sensibiliser à la situation de l’enseignement agricole public.

En l’absence de réponse du Ministère de l’agriculture, les personnels mobilisés appellent l’ensemble des collègues à poursuivre et amplifier les blocages des centres de correction dans les jours et les semaines à venir.
Rennes, le 25 juin 2018