Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Archives > 2005-06 - Archives > Les établissements en lutte pour sauver la rentrée 2006 ! > Communiqué du secrétariat régional Bretagne : vers une action régionale (...)

Communiqué du secrétariat régional Bretagne : vers une action régionale !

vendredi 18 novembre 2005

Enregistrer au format PDF

Communiqué secrétariat régional SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire Bretagne.

Face à l’annonce des fermetures de classes, dont les 4ème de l’Enseignement Agricole Public, des suppression d’emplois prévues pour septembre 2006 et suite à la consultation de plusieurs sections, le secrétariat régional du SNETAP-FSU BRETAGNE appelle toutes les sections des lycées agricoles à déposer

un préavis de grève pour la semaine du 5 au 9 Décembre 2005.

- Nous souhaitons ainsi témoigner de notre solidarité entre collègues, entre sections et entre établissements, concernés ou pas par les fermetures de classes et maintenir la pression en Région Bretagne, où
l’enseignement agricole public est particulièrement vulnérable et fragile.

  • Les boycotts des CA, les interpellations et rencontres avec les élus, avec les parents d’élèves, les pétitions remises aux élus et aux autorités académiques, les courriers aux parents, les conférences de presse ..... continuent.
  • Les collègues, qui refusent la baisse des moyens
    pour la énième fois, sont fortement mobilisés pour défendre leur savoir-faire, notamment avec les classes de 4ème, et la carte du service public dans l’enseignement agricole breton, à l’heure où, lors de toutes les réunions avec les professionnels agricoles et para-agricoles, le constat du manque de main d’oeuvre formée dans ce secteur (à plusieurs niveaux) est clairement exprimé par ces mêmes professionnels.
  • L’enseignement agricole public breton refuse de sacrifier ces jeunes et leurs familles, à qui il apporte depuis de nombreuses années des réponses pertinentes, tant soit en termes de remédiation que de réussite dans la construction de leurs projets personnels et professionnels.

Noëlline LE MOIGNE,
Secrétaire Régionale
SNETAP-FSU BRETAGNE