Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > En colère, les personnels du Ministère de l’Agriculture s’invitent au Salon (...)

En colère, les personnels du Ministère de l’Agriculture s’invitent au Salon !

mercredi 3 mars 2010

Enregistrer au format PDF

200 personnels représentant tous les services et établissements du MAAP MAAP Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Pêche , sont venus manifester au Salon de l’Agriculture.

L’objectif était d’interpeller leur ministre et d’appeler l’attention de l’opinion publique sur les conséquences dramatiques des suppressions d’emplois et des restructurations sur la présence des services publics au plus près des usagers. Dans cette action interservices, qui est une première au MAAP, la présence de l’ensemble des secteurs (Enseignement, Directions départementales - Services vétérinaires, Agriculture, Haras, ONF ONF Office National des Forêts , INRA INRA Institut National de Recherche Agronomique ...) témoigne de l’ampleur des attaques menées tous azimuts.

2 mars 2010 - Occupation au Salon

Cette manifestation a débuté par l’occupation du stand du Ministère de l’Agriculture, la distribution de tracts aux visiteurs, tout en scandant le slogan de la banderole " Pour un service public, au service du public ". Puis les personnels ont choisi de lever leur sit-in et symboliquement de former une haie d’honneur pour les visiteurs du Salon.

Enfin, informés de la présence du ministre, Bruno Le Maire, sur le Salon, les manifestants se sont rendus à sa rencontre. Alors qu’il cherchait à se dérober, ils l’ont interpellé directement : « Le Maire, ne tuez pas le service public », « Bruno, des emplois », « Bruno, je te vois... ».

Un échange s’est instauré au cours duquel lui ont été présentées les principales revendications et l’exigence de négociations immédiates. Le ministre, après un discours empreint d’autosatisfaction, s’est néanmoins engagé à recevoir les représentants du personnel, mais a renvoyé ce rendez-vous après les élections régionales.

À voir en vidéo sur internet.

Pour les personnels comme pour les usagers, l’arrêt des suppressions d’emplois, la restauration des missions de service public (formation, sécurité alimentaire, qualité de l’eau, agriculture durable,...) ne peuvent pas attendre.

Les organisations syndicales à l’initiative de cette action (FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire et CGT CGT Confédération générale du travail ) adressent immédiatement une demande de rendez-vous au Ministre pour ouvrir cette négociation.

Elles considèrent que la mobilisation doit se poursuivre. Elles appellent donc :

  • à poursuivre au niveau régional des actions unitaires et interservices de ce type (occupation de locaux, interpellation des autorités,...) jusqu’à satisfaction des revendications ;
  • à se saisir de la grève interprofessionnelle du 23 mars pour réaffirmer ces exigences.

Paris, le 2 mars 2010
Communiqué de presse