Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Grand Oral du Bac STAV - les propositions du Snetap-FSU

Grand Oral du Bac STAV - les propositions du Snetap-FSU

mercredi 16 janvier 2019

Enregistrer au format PDF


La réforme du Bac 2021 prévoit 5 épreuves terminales : quatre épreuves écrites et un grand oral. Cette épreuve orale d’une durée de 20 minutes reposera sur la présentation d’un projet.
Pour le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire cette épreuve doit notamment s’appuyer sur le stage.

Un projet trop peu précis de la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche

Pour l’instant, dans les documents en notre possession, la DGER envisage le "grand oral" comme un entretien d’explicitation. La ou le candidat.e exposerait un projet adossé aux spécialités. Le jury serait composé de 2 enseignant.es (un.e de matière générale et un.e des enseignements de spécialité). Pour rappel à l’Éducation Nationale, 3 membres de jury sont prévus. Cette épreuve de 20 minutes est dotée d’un coefficient 14.

Un grand oral qui doit s’appuyer sur le stage individuel en entreprise

Sans reproduire l’ancienne épreuve E9 de l’actuel Bac STAV, nous proposons de contextualiser une réflexion technologique en confrontant une situation problème à un ensemble de références (professionnelles et/ou bibliographiques). Cette problématique doit pouvoir, par ailleurs, s’inscrire dans la réflexion du produire autrement et de l’agro-écologie.

En amont, pendant les deux années, la ou le candidat.e réaliserait un dossier technologique qui serait évalué dans le cadre du contrôle continu et qui servirait de cahier de suivi, de porte-folio, de préparation au "grand oral". Ce "grand oral" durerait 20 minutes dont 10 minutes de présentation par la ou le candidat.e et 10 minutes d’entretien avec le jury. La ou le candidat.e pourrait utiliser un support de type diaporama.

Cette première partie, qui correspond à la présentation d’une ou plusieurs situations problèmes rencontrées sur le lieu de stage pourrait être découpée de la façon suivante :

  • contextualisation de la situation problème,
  • la situation problème (problématique technologique),
  • solutions/ questionnements,
  • élargissement.

Cette modalité permettrait, ainsi, notamment, de respecter les grandes lignes du "grand oral" : évaluer la capacité à s’exprimer à l’oral, évaluer des connaissances. Elle permettrait aussi de donner une place centrale à la réflexion technologique appliquée à un cas concret.

Pour poursuivre sur la réforme du Bac STAV :
Consulter le courrier envoyé à Me CROYERE, sous-directrice du Bureau POFE POFE Politiques de Formation et d’Education de la DGER, en date du 27 décembre. Ce courrier répond au mail de la DGER concernant les revendications et la pétition portées par la FCPE FCPE Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques , la FIDL FIDL Fédération indépendante et démocratique lycéenne , FO FO Force ouvrière -Enseignement , la CGT CGT Confédération générale du travail -Agri et le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire (1548 signatures).