Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > La FSU : 1ère organisation syndicale recue par le Ministre de l’Agriculture, (...)

La FSU : 1ère organisation syndicale recue par le Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt

lundi 9 juillet 2012

Enregistrer au format PDF

En tant que première organisation syndicale du MAAF MAAF Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt , le Ministre Stéphane LE FOLL a souhaité recevoir en bilatérale les syndicats de la FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire (SNETAP et SYGMA).

Nous avons interpellé le ministre sur la question prioritaire de la précarité, en rappelant d’abord qu’il ne serait pas acceptable que la mise en place du plan de déprécarisation se poursuive sur les bases fixées par l’ancien gouvernement (520 postes offerts pour 4600 ayants droits).
Nous avons insisté pour que les personnels sur les budgets des établissements (CFA CFA Centre de Formation d’Apprentis / CFPPA CFPPA Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole
(formation continue pour adultes)
, Enseignement supérieur, …) bénéficient pleinement de cette déprécarisation. Cela nécessite de trouver des modalités de financement qui permettent de rendre accessible à tous le plan de titularisation.
Nous avons aussi rappelé la situation difficile dans le secteur de la sécurité alimentaire.
Nous avons souligné que les personnels attendent des réponses à la hauteur des fortes mobilisations de ces derniers mois.
Le Ministre a pris la mesure de la précarité dans son ministère. Il a confirmé que l’enseignement agricole était totalement intégré dans la priorité gouvernementale concernant l’éducation et que pour lui la deuxième priorité était la sécurité sanitaire, qui devait rester une vraie mission de l’État.

Sur la RGPP RGPP Révision générale des politiques publiques nous avons dénoncé la seule orientation comptable qui a généré un traumatisme auprès des personnels et l’abandon des missions de service public. Nous souhaitons inverser la logique et fixer d’abord les missions pour décider ensuite des moyens que l’on y consacre.
Pour l’enseignement sa mise en ½uvre s’est traduite par un renforcement de l’enseignement privé au détriment du public, des fusions et suppressions d’établissements, des réformes pédagogiques avec une concrétisation par exemple dans les résultats désastreux du Bac Pro 3 ans.
Pour les services déconcentrés sa mise en ½uvre s’est traduite par le démantèlement des services départementaux et l’abandon de missions. Ils se concrétisent par un contrôle féodal des préfets.
Le Ministre a dit être conscient de la souffrance que des réformes trop rapides et sans objectifs peuvent engendrer. Il fixera une méthode de travail et un cadre pour le quinquennat. Il s’est engagé a rencontrer les organisations syndicales à la rentrée pour nous entendre sur ces sujets.

Sur la gestion des carrières des agents nous avons dénoncé l’absence de transparence. Le fonctionnement actuel des CAP CAP Commission administrative paritaire

C’est une instance de représentation et de dialogue de la fonction publique française.

Les CAP sont chargées d’examiner des situations individuelles, mais elles soumettent aussi parfois des motions à caractère collectif.
privilégie les avis des IGAPS IGAPS Ingénieurs et inspecteurs généraux chargés de l’appui aux personnes et aux structures qui deviennent les principaux acteurs des décisions au détriment des représentants des personnels.
Dans les dossiers à voir en urgence nous avons rappelé nos revendications catégorielles (abandon du principe du "retour aux agents", refus de la PFR PFR Prime de fonctions et de résultats au profit d’une véritable harmonisation des régimes indemnitaires, accès pour tous au 8ème échelon pour les administratifs, …).
Le Ministre a déjà saisi la Ministre de la Fonction Publique sur un certains nombre de ces dossiers et rendra compte de leurs conclusions rapidement.

D’ores et déjà des rendez vous sont pris dans le cadre du projet de budget 2013, de la gestion des personnels et des réformes pédagogiques.

Contacts :
Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire
251, Rue de Vaugirard
75015 Paris
Jean-Marie LE BOITEUX

Sygma-FSU
DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt Bretagne – 15 Avenue de Cucillé
35047 Rennes Cedex
Jean-Claude GAUTIER