Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > Le SNETAP-FSU reçu par le Cabinet du Ministre : premières annonces en faveur (...)

Le SNETAP-FSU reçu par le Cabinet du Ministre : premières annonces en faveur de l’Enseignement Agricole Public

jeudi 5 juillet 2012

Enregistrer au format PDF

Le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire reçu ce matin par le Cabinet du Ministre, en cette ultime journée de l’année scolaire, pour évoquer plusieurs points d’urgence pour la rentrée prochaine, prend acte de l’annonce par monsieur le Ministre de l’Agriculture de la création de 110 emplois (50 enseignants et administratifs, 40 AVSI AVSI Auxiliaire de Vie Scolaire :
Les assistants d’éducation AVS-i assurent un suivi individualisé des élèves handicapés.
, 20 Assistants d’Éducation).

Concernant les 50 emplois d’enseignants et administratifs, ouverts exclusivement au bénéfice de l’Enseignement Agricole Public, le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire a insisté pour que cela permette de conforter, dès cette rentrée les emplois des ACEN ACEN Agent Contractuel des établissements d’Enseignement, à gestion Nationale plutôt que d’augmenter le nombre d’heures supplémentaires. Le SNETAP a également insisté pour que les dotations en personnels administratifs soient renforcées.

Cette annonce permettra au ministre qui reçoit la FSU le lundi 9 juillet de lever un certain nombre d’incertitudes qui pèsent encore sur la rentrée prochaine et portées ce jour par le SNETAP-FSU :

  •  la question de la levée des plafonnements d’effectifs élèves/étudiants dans les lycées publics, qui ne permettent pas d’accueillir tous les jeunes souhaitant s’inscrire dans le service public d’éducation ; le SNETAP-FSU a insisté tout particulièrement sur les seuils des classes de Première année de BTSA BTSA Brevet de Technicien Supérieur Agricole  ;
  •  la question du financement des options et notamment celle d’Histoire-Géographie en classe de terminale S après les annonces de Vincent PEILLON, ministre de l’Éducation Nationale.

Lors de cette audience, le SNETAP-FSU a évoqué également le dossier des enseignements à effectifs réduits dans la filière générale en indiquant souhaiter un règlement rapide pour la rentrée, sans attendre la décision du Conseil d’État relative au recours déposé par le SNETAP-FSU en septembre dernier.
 
Le SNETAP-FSU a également alerté le cabinet à propos des résultats, avant l’épreuve de contrôle, du baccalauréat professionnel en demandant une expertise très fine et poussée de cette première promotion du bac pro 3 ans. Le SNETAP-FSU a rappelé sa demande d’une voie « 4 ans » aux côtés de la voie « 3 ans », pour les nombreux jeunes qui ont besoin de cette année supplémentaire pour réussir.

Enfin le SNETAP-FSU a rappelé l’arbitrage nécessaire du ministre sur l’attribution de temps de dispense pour l’exercice véritable de la nouvelle fonction du secrétaire dans tous les CHS-CT du ministère.

C’est fort de toutes ces propositions que le SNETAP-FSU, au sein de la FSU, première organisation syndicale représentative du Ministère de l’Agriculture, se présentera le 9 juillet devant Stéphane LE FOLL, Ministre en charge de l’Enseignement Agricole Public.

Paris, le 5 juillet 2012