Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > Rentrée 2013 : quel changement ? La FSU quitte le CNEA

Communiqué

Rentrée 2013 : quel changement ? La FSU quitte le CNEA

mercredi 24 octobre 2012

Enregistrer au format PDF

La DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche a présenté au CNEA CNEA Conseil national de l’enseignement agricole son projet de note de service fixant pour la rentrée scolaire 2013, les orientations de sa politique éducative et les modalités d’établissement de la carte scolaire. Elle envisage purement et simplement de poursuivre les politiques du précédent gouvernement et anticipe des projets de loi qui n’ont pas encore été soumis à discussion.

Ainsi, la phrase introductive à la partie pédagogique de la note de service annonce que « L’enseignement et la formation professionnelle (…) poursuivront la mise en ½uvre des réformes éducatives en cours ». Or, de nombreux éléments attestent des échecs de ces réformes (cf résultats au baccalauréat professionnel de la session 2012, diminution des effectifs de la voie technologique, …). Ils devraient à minima amener la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche à se repositionner.

De plus, dans les modalités d’examen de la carte scolaire, une étape supplémentaire de la déconcentration est annoncée alors même que la négociation sur celle-ci est en cours dans le cadre de la refondation de l’école.

Enfin, aucune distinction n’est faite entre l’enseignement agricole public et les composantes privées de l’enseignement sous tutelle du MAAF MAAF Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt .

Interpellé par la FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire en début de séance, le représentant de la DGER a répondu que la note de service a été diffusée après échange avec le cabinet, mais il a ajouté que cela ne signifiait pas validation.

Considérant que la note présentée relève d’une forme de provocation, parce que les orientations qu’elle sous-tend, n’ont été débattues nulle part et qu’elles s’inscrivent dans le prolongement des politiques régressives du précédent gouvernement, la FSU a quitté le CNEA CNEA Conseil national de l’enseignement agricole . Elle demande à être reçue en urgence par le cabinet du Ministre.

Paris le 24 octobre 2012