Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > Un nouveau Ministre pour incarner quelle politique ?

JULIEN DENORMANDIE, MINISTRE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ALIMENTATION

Un nouveau Ministre pour incarner quelle politique ?

mercredi 8 juillet 2020

Enregistrer au format PDF

COMMUNIQUE ENSEIGNEMENT AGRICOLE

Nommé Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation dans le Gouvernement Castex, Julien Denormandie arrive dans un contexte où la société s’exprime de plus en plus fortement pour un changement radical de nos façons de produire, de transformer, de commercialiser et de consommer.
Compte tenu de son périmètre, son Ministère sera au centre de ces attentes dans les semaines et les mois à venir.
Cette volonté de changement a pu s’entendre dans les résultats des élections municipales, dans l’expression de la Convention Citoyenne pour le climat, ou encore dans les évolutions profondes des modes de consommation durant la crise sanitaire,…

Pourtant en annonçant, en conclusion de son discours lors de la passation de pouvoir avec Didier Guillaume, « je serai le ministre des agriculteurs... » Julien Denormandie semble méconnaître ou minorer d’emblée la dimension et la diversité de son nouveau Ministère qui ne se limite certainement pas au 21ème siècle aux seuls intérêts des agriculteurs.

Pour le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , il est donc important que très rapidement le Ministre prenne la mesure des défis qu’il doit relever en matière de productions agricoles, de gestion forestière, de qualité de l’alimentation, de santé et de bien être animal, d’aménagement des territoires, de protection de la biodiversité, de préservation du foncier,… et bien sûr d’enseignement et de formation des futur.es et actuel.les acteur.rices de l’ensemble de ces secteurs, sur fond de renouvellement des générations à assurer.
Pour cela il doit agir au plus vite, non pour "accompagner" comme certain.es le demandent, mais pour "accélérer" les transitions indispensables en s’appuyant sur les femmes et les hommes qui œuvrent au sein des différents services de son Ministère.

Le Snetap-FSU rappelle que les transitions attendues, et nécessaires compte tenu des défis environnementaux et climatiques, ne peuvent s’envisager sans un système public d’enseignement et formations conforté et renforcé.

Renforcer l’Enseignement Agricole Public :

  • c’est d’abord lui donner les moyens de se relever, après la période critique que nous venons de traverser, dans le cadre d’un PLFR assumé, sachant que l’ensemble de nos EPLEFPA EPLEFPA Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole ont souffert, et plus particulièrement nos centres de formation, nos exploitations et ateliers technologiques dont certains sont au bord de la rupture ;
  • c’est maintenir ses forces en place notamment en stoppant les suppressions de postes programmées jusqu’en 2022, qui dégradent chaque jour les conditions d’accueil et d’apprentissage de nos élèves, étudiant.es, apprenti.es et stagiaires, ainsi que les conditions de travail des agent.es (suppression des dédoublements obligatoires à la rentrée 2019, expédients en heures occasionnelles pour rémunérer l’aide personnalisée obligatoire à la rentrée 2020...) ;
  • c’est maintenir l’équilibre entre les différentes voies et les différents systèmes de formation qui font la richesse des EPLEFPA ;
  • c’est revaloriser l’ensemble de ses personnels, qui constituent plus de 60% des agents du MAA et qui ont une nouvelle fois su répondre présents auprès de nos usagers en cette période de crise sanitaire sans précédent ;
  • c’est lui redonner les moyens de répondre aux attentes des professionnels, des familles et plus globalement de la société... rien de moins !

Sans prendre en compte l’Enseignement Agricole Public, le Ministre ne pourra gagner le pari de la transition écologique.

C’est pour aborder l’ensemble de ces sujets que nous demandons dès aujourd’hui au nouveau Ministre de recevoir dans les plus brefs délais le Snetap-FSU, 1ère organisation syndicale représentant les personnels de l’Enseignement Agricole Public et du MAA.

Paris, le 8 juillet 2020