Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Logo FSU

Accueil > Les Dossiers > Vie fédérale > Aquarius, Sea Watch... : l’Europe doit prendre ses responsabilités.

Aquarius, Sea Watch... : l’Europe doit prendre ses responsabilités.

Communiqué FSU.

lundi 1er juillet 2019

Enregistrer au format PDF

Carole Rackette, la capitaine allemande du navire Sea Watch, a décidé de forcer le blocus des eaux italiennes pour approcher l’île de Lampedusa et y débarquer les 42 migrant-es bloqué-es à bord depuis quatorze jours.
Un acte d’humanité et courageux.

La FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire dénonce l’attitude du gouvernement de M. Salvini qui a empêché le bateau d’accoster mettant ainsi en péril la vie de ces migrant-es.

La jeune capitaine et les responsables du Sea-Watch risquent désormais des poursuites pour aide à l’immigration clandestine.

L’Europe ne peut accepter cela. Elle est face à ses responsabilités pour faire respecter les droits de l’Homme. Il est urgent qu’elle mette en oeuvre une politique européenne migratoire digne de ce nom. Ne pas le faire revient à accepter cette situation et le rejet de ces migrant-es.

La FSU, forte des valeurs de solidarité internationale, dénonce l’attitude des États de l’Union Européenne qui ne s’engagent pas pour faire preuve d’humanité pour des femmes, des hommes et des enfants en détresse. C’est aussi le cas du gouvernement français qui n’a pas proposé d’accueillir le bateau allemand.

La FSU exige l’arrêt des accords avec des pays tiers pour les questions migratoires et l’immunité pour l’ensemble des militant-es solidaires.
Elle demande également que les moyens nécessaires pour répondre à l’accueil des migrant·es, soient mis en place au niveau européen afin de rendre effective la liberté de circulation telle qu’elle est inscrite à l’article 13 de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme.

Les Lilas, 29 mai 2019.