Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Vie fédérale > Déclaration commune de la CGT et de la FSU Centre

Déclaration commune de la CGT et de la FSU Centre

vendredi 1er février 2013

Enregistrer au format PDF

Le Comité Régional de la CGT CGT Confédération générale du travail et le Comité Fédéral Régional de la FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire Centre se sont rencontrés à Blois, le 18 décembre 2012 et le 22 janvier 2013, pour procéder à un échange d’appréciations sur la situation sociale et économique, et croiser les approches de chacune des organisations syndicales.

La réalité des vécus dans le salariat, marquée par l’effondrement des salaires, des retraites et du pouvoir d’achat des familles, par la précarité des conditions et de vie et de travail qui frappent l’ensemble des catégories de salariés, constitue un enjeu revendicatif majeur pour la CGT CGT Confédération générale du travail et la FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire en Région Centre.

Après six mois de changement de majorité dans le pays, les deux organisations constatent que la logique économique dominante, à l’origine des régressions accumulées depuis 30 ans dans le pays, se poursuit contre l’intérêt général.

Elles soulignent que derrière toutes les opérations de communication du Conseil Régional, la majorité de celui-ci, bien qu’avec des nuances par rapport à l’opposition, reste enfermée dans le dogme du marché, contre lequel salariés et populations manifestent et protestent.
Pour la CGT comme pour la FSU Centre, il n’est pas question d’accepter que la jeunesse, sous la pression du patronat et des grandes entreprises, soit placée au rang de catégorie à part de la société, dont l’avenir passerait obligatoirement par la précarité, les bas salaires et la fin du droit à la formation, à la santé, au logement ou à l’énergie.

Le développement de la région passera par un haut niveau social, un maillage renforcé et adapté aux besoins nouveaux de services publics, et par un projet régional et national ambitieux de ré-industrialisation.
Pour le Comité Régional CGT et le CFR CFR Conseil fédéral régional de la FSU Centre, l’apprentissage ne peut constituer le dispositif d’excellence de la formation dû aux jeunes, et ce dispositif de formatage au poste de travail ne peut répondre aux besoins d’élévation des qualifications dans notre région comme dans le pays.
Pour la CGT et la FSU Centre, la perspective de l’Acte III de la décentralisation ne saurait conduire à une accentuation de la mise en concurrence entre les régions régions et du désengagement de l’État, facteurs d’accroissement des inégalités. Il ne saurait s’agir non plus d’accélérer le sabordage de la Fonction publique et la mise en ½uvre d’une politique d’austérité mise en musique par les collectivités territoriales.

Parce que le salariat (actifs, retraités et privés d’emploi) est la partie la plus importante de la population, la CGT et la FSU ont décidé ensemble de faire prévaloir leur point de vue dans toutes les instances et lieux décisionnels de la région.

C’est en ce sens qu’elles feront converger leurs efforts, leurs expressions et qu’elles ont décidé de préparer une grande initiative régionale publique sur le thème : « Quelle place et quel avenir pour la Jeunesse en région Centre ? ».

Blois, le 22 janvier 2013