Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Logo FSU

Accueil > Le SNETAP > Les journées d’études du SNETAP > 2013 : Journées d’études du SNETAP-FSU : des débats riches autour de l’avenir (...)

Communiqué

2013 : Journées d’études du SNETAP-FSU : des débats riches autour de l’avenir des métiers

Enregistrer au format PDF

Pour alimenter notre réflexion, la première journée était consacrée à l’écoute et aux débats avec des observateurs-rices (universitaires, chercheurs, syndicalistes, …) du travail en général et des métiers de l’éducation plus particulièrement. Nous avons également entendu les témoignages de collègues en situation dans les établissements. Nous avons ainsi croisé les regards de sociologues, d’ergonomes, de représentants syndicaux et de collègues sur ce thème pour prendre du recul sur nos métiers.

Mais ces journées d’études ayant pour objectifs de fournir à notre organisation une argumentation syndicale forte pour la défense des conditions de travail, la sécurisation des parcours professionnels, des besoins de formation et de la rémunération, la seconde journée était consacrée aux débats internes. À partir des échanges de la veille, le SNETAP a donc travaillé en commissions sur l’élaboration de nouvelles propositions pour l’Enseignement Agricole Public.

À l’issue de l’ensemble de ces travaux le SNETAP publiera rapidement les actes de ses 2èmes journées d’études. Mais avant la diffusion des résultats complets de nos travaux nous pouvons déjà souligner :

  • l’inquiétude exprimée par chacun sur les conséquences des projets de lois en préparation (refondation école, loi d’avenir agricole, décentralisation) pour nos métiers et la nécessité de faire entendre la voie des personnels dans les débats,
  • le besoin de démocratie dans la gestion des établissements,
  • la nécessité de renforcer le rôle éducatif des établissements et de la communauté de travail,
  • l’intérêt des nouveaux outils dans nos pratiques mais leurs risques sur notre travail et nos métiers si leur utilisation n’est pas bordée. Il est donc nécessaire d’encadrer leur place dans nos métiers,
  • le constat de l’évolution des publics (élèves, étudiants, apprentis, stagiaires) qui accentue le besoin de formation et de qualification de l’ensemble des personnels.

Enfin l’ensemble des participants insiste sur l’intérêt et l’importance de ces temps d’échange et de réflexion et appelle le SNETAP à les poursuivre et les personnels à s’y investir.

Paris le 5 avril 2013

Portfolio