SNETAP-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public

Accueil > Métiers > Enseignant.e > Carrière, rémunération, conditions de travail > CAP des PCEA > L’exaspération des PCEA à son comble !

Déclaration liminaire des élus CAP PCEA

L’exaspération des PCEA à son comble !

lundi 5 décembre 2011

Enregistrer au format PDF

Ce n’est pas la première fois et sans doute la dernière que nous intervenons sur le sort réservé au corps des PCEA PCEA Professeur Certifié de L’Enseignement Agricole , en 2006 nous avions en effet déjà insisté sur le malaise de ce corps d’enseignants que nous avons l’honneur de représenter ici.

Comme la plupart des enseignants à l’éducation nationale, une majorité de professeurs certifiés de l’enseignement agricole

Nous nous interrogeons aujourd’hui sur les intentions de notre Ministère pour l’avenir du corps des PCEA PCEA Professeur Certifié de L’Enseignement Agricole , si l’objectif est de le supprimer, il faut nous le dire !
Aux élections paritaires de 2007, nous étions 3989 sur la liste électorale alors qu’en 2010, la liste ne comportait plus que 3707 noms.
Nous avons perdu sur cette période presque 100 collègues par an avec les départs en retraite partiellement remplacés et quelques options de concours ouvertes.
Les départs en retraite n’ont pas été moins nombreux en 2011 et il n’y a plus de recrutement externe.
Nous ne pouvons accepter ce déclin programmé parce que si nous ne dirons pas que la qualité de l’enseignant dépend de son statut, nous affirmons que le statut de certifié avec un horaire hebdomadaire et la maitrise d’une seule discipline est de nature à garantir un enseignement de qualité.
Le choix fait par la DGER de recruter principalement des PLPA PLPA Professeur de Lycée Professionnel Agricole en lieu et place de PCEA est dicté par la recherche de souplesse mais ne correspond pas aux structures de nos établissements : les classes de cycles longs sont nettement plus nombreuses que celles des cycles courts.
Pour mettre fin à notre exaspération, nous attendons de la DGER un geste significatif et durable en matière d’ouverture d’options et de postes au concours en faveur du corps dont nous avons la charge.

Les élus SNETAP-FSU de la CAP des PCEA.