Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Lettres du SNETAP au Ministre, à la DGER > La FSU et la CGT boycottent les CNS du 18 juin 2019

La FSU et la CGT boycottent les CNS du 18 juin 2019

mardi 18 juin 2019

Enregistrer au format PDF

Les CNS CNS Commission Nationale Spécialisée Aménagement et Production étaient convoquées le mardi 18 juin. Le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire et la CGT CGT Confédération générale du travail -Agri ont décidé de ne siéger à aucune de ces deux réunions, et ont adressé un courrier en ce sens au Directeur Général (avec copie aux membres des CNS)

Le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire et la CGT CGT Confédération générale du travail -Agri sont engagés dans un mouvement intersyndical de grève. Parmi les éléments à l’origine de la mobilisation des personnels il y a notamment la promulgation de la loi « Liberté de choisir son avenir professionnel » et ses différents décrets d’application. Ces textes qui renvoient le financement et la gouvernance de l’apprentissage aux seules branches professionnelles font peser de lourdes menaces sur les établissements, leurs personnels et sur la qualité des formations.

Plus spécifiquement, dans cette réforme, nous dénonçons la restructuration des Commissions Professionnels Consultatives (CPC) qui abandonne le fonctionnement quadripartite de ces commissions et évince l’ensemble des « personnalités qualifiées » c’est à dire les usagers et les acteurs sociaux, dont les représentant·es des personnels de formation et des salarié·es.

Le Gouvernement n’ayant jamais entendu nos revendications, que nous avons pourtant porté à tous les niveaux des ministères concernés et auprès des parlementaires, la CPC, dans son format actuel, disparaîtra donc dans un mois.
Les travaux que nous engagerions dans les réunions à venir ne pourraient en aucun cas être finalisés par les membres de cette CPC, pire ils pourraient purement et simplement être abandonnés dès le mois de juillet.

En cohérence avec le mouvement engagé par les personnels nous avons donc décidé de ne pas siéger aux CNS CNS Commission Nationale Spécialisée Aménagement et Production du 18 juin et réitérons l’ensemble de nos revendications liées au mouvement de grève sur la période des examens.