Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Mobilisations > Pétition intersyndicale : "Pour une réorganisation du calendrier des (...)

Pétition intersyndicale : "Pour une réorganisation du calendrier des épreuves anticipées du BAC STAV"

mardi 19 novembre 2019

Enregistrer au format PDF

Pétition intersyndicale à signer ici https://intersyndicale.fr/

Pour une réorganisation du calendrier des épreuves anticipées du BAC STAV

Snetap, CGT CGT Confédération générale du travail Agri, Sud Rural, SEA UNSA UNSA Union nationale des syndicats autonomes , CFDT CFDT Confédération française et démocratique du travail FEP, Snec CFTC

Proposition de texte courrier/pétition

Monsieur le Directeur Général,

Nous, signataires, personnels de l’enseignement agricole souhaitons par ce texte interpeller les Services de la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche du Ministère de l’Agriculture suite à la parution d’un arrêté pendant les vacances concernant la date de l’épreuve anticipée de français pour le bac STAV pour la session 2020. En effet, vous avez fixé l’épreuve orale près d’un mois après l’épreuve écrite (épreuve écrite prévue le 5 juin et épreuve orale entre le 30 juin et le 3 juillet, initialement prévue les 2-3 et 4 juin).

Cette décision ne répond en aucun cas à une demande des personnels, ni des établissements.

Au contraire elle va engendrer d’importants problèmes pour les équipes, les établissements. Vous n’êtes pas sans ignorer que les élèves de 1ère STAV suivent des stages en entreprise dont une partie doit être faite sur la scolarité. Pour certains de nos élèves, ce stage se fait à l’étranger. La 2e partie du mois de juin est souvent l’occasion de réaliser ce stage. Comment désormais envisager le maintien de cette organisation quand les jeunes auront une épreuve du baccalauréat au début du mois de juillet ?

Vous savez également que de nombreux enseignants sont convoqués comme surveillants mais surtout comme correcteurs. Dès lors, des établissements dans l’incapacité de poursuivre les cours décident de fermer leurs portes. Comment faire pour continuer à accueillir les élèves de 1ère STAV dans ces conditions ?

Comment envisager une rupture de scolarité, entre-deux épreuves d’un même examen ? Un écart d’un mois entre les 2 épreuves de français serait
préjudiciable pour les élèves qui n’auront pas eu de cours et qui
perdraient en préparation et concentration.

Nous ne pouvons accepter que pour des raisons organisationnelles, les candidats au baccalauréat technologique voient leur situation fragilisée pour une épreuve majeure.

Par le présent message et la présente pétition, nous vous demandons de revenir sur cette décision de modification de dates.