Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Réforme du CAPA : en attente des arbitrages ministériels

Réforme du CAPA : en attente des arbitrages ministériels

dimanche 10 juin 2012

Enregistrer au format PDF

Le secteur Pédagogie et Vie scolaire a été interrogé par plusieurs régionaux au sujet de la réforme du CAPA CAPA Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole

Commission Administrative Paritaire Académique
. Un diaporama officiel circule actuellement dans les CTREA CTREA Comité Technique Régional de l’Enseignement Agricole

Son rôle
à l’initiative des autorités académiques. Plusieurs points sont à préciser :

– Dans le cadre de la rénovation des CAPA CAPA Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole

Commission Administrative Paritaire Académique
pour la rentrée de septembre 2013, ce diaporama est un diagnostic réalisé par l’administration (DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche , DRIF DRIF Délégués régionaux à l’ingénierie de formation. ) à partir de rencontres, audiences. Seules les dernières diapo constituent des propositions faites UNIQUEMENT par les responsables de ce diagnostic. En aucune manière, l’administration n’a tranché et retenu les propositions.

– Ce diaporama est passé devant les instances officielles nationales en Commission Professionnelle Consultative (CPC) en février dernier MAIS sans avoir fait l’objet d’un véritable échange : les seuls échanges ont portés essentiellement sur le diagnostic et en aucune manière sur les propositions. Il est ensuite passé devant le CNEA CNEA Conseil national de l’enseignement agricole du 9 mai dernier dans les mêmes conditions.

– Il était prévu le 14 juin prochain une nouvelle CPC consacrée exclusivement à la rénovation des CAPA. Or, au dernier moment, la DGER a retiré de l’ordre du jour ce dossier. Dans l’attente des nouvelles orientations politiques et pédagogiques du nouveau gouvernement, cette rénovation est stoppée. En AUCUNE MANIÈRE, les autorités académiques ne peuvent aller plus loin ! Tout au plus, présenter le diagnostic.

– En ce qui concerne les propositions faites dans le diaporama, le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire n’en approuve aucune : ces propositions s’inscrivent dans les priorités « pédagogico-budgétaires libérales » de l’ancien gouvernement et qui ont guidé la réforme de la voie professionnelle et celle du lycée et dont on connait le résultat.