Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Métiers > AE-AESH > Carrière, rémunération, conditions de travail > AESH dans l’enseignement agricole, des améliorations urgentes pour les (...)

AESH dans l’enseignement agricole, des améliorations urgentes pour les conditions de travail des agents

mercredi 21 août 2019

Enregistrer au format PDF

Cet été et à cette rentrée encore, le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire a fait de la lutte contre la précarité et son soutien aux AESH AESH Accompagnant des élèves en situation de handicap. -AVS AVS Auxiliaire de Vie Scolaire une de ses priorités. Ainsi, pendant le mois de juillet, nous avons, dans le cadre des échanges avec l’administration rédactrice de la note de service, porté les revendications suivantes sous la forme du fichier consultable ci-dessous. La sortie de cette de service doit absolument se traduire par l’amélioration des conditions de travail des agents, par l’augmentation de leur rémunération, par l’égalité de traitement de tous sur le territoire ainsi que la clarification des missions.

Outre la stricte parité avec l’Éducation Nationale (contrat de 3 ans, passage à 41 semaines, CDISATION, droit à la formation, paiement des frais de déplacement…), le SNETAP-FSU défend le principe d’une clarification de certains points spécifiques à notre dispositif d’éducation. Il est par exemple essentiel de déterminer nationalement les règles fixant le temps de travail : ainsi, lorsque l’accompagnant.e scolaire ne suit pas le jeune en situation de handicap (vacances scolaires, stage en entreprise...), il.elle ne peut se voir confier des missions qui n’ont aucun lien avec la mission d’inclusion. Plus généralement, il ne peut être confié aux collègues des taches autres que celles liées à l’inclusion.

Plus largement, si cette note de service devrait permettre d’améliorer quelque peu les conditions de travail des AESH AESH Accompagnant des élèves en situation de handicap. -AVS, notre organisation revendique, comme sa fédération, la FSU, la création d’un véritable statut de corps interministériel de fonctionnaires de catégorie B pour la réalisation de cette mission régalienne essentielle qu’est l’inclusion scolaire.

Retrouvez les revendications du SNETAP-FSU ici :

Pour le SNETAP-FSU :
B. CHAUVIN, élu catégoriel AE AE Assistant d’éducation
ou
Autorisation d’engagement
-AESH
F. CARDON, secrétaire général adjoint Secteur Corporatif
Y. VIGNER, secrétaire national, Secteur Pédagogie et Vie scolaire