Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Réformes du lycée > Réforme de la voie technologique > Baccalauréat technologique : une rénovation manquée !

CPC du 13 mars 2012

Baccalauréat technologique : une rénovation manquée !

mercredi 14 mars 2012

Enregistrer au format PDF

Dès le début de la rénovation du Baccalauréat Technologique "Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant", le SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire et le SFOERTA-FO FO Force ouvrière ont souhaité une véritable réforme pour redonner du souffle à une formation et un diplôme en perte de vitesse.

Celle-ci se traduit par la diminution sensible des effectifs (- 20% d’élèves en 5 ans) et la perte d’attractivité accentuée par la manque de lisibilité de ce baccalauréat avec la mise en place de la Rénovation de la Voie Professionnelle et l’alignement du baccalauréat professionnel sur 3 années.

Coincée entre la mise en place d’une réforme du lycée et des choix contestables comme la décision de retirer les Sciences et Techniques des Équipements (STE) du tronc commun, la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche (DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche ) s’obstine à ne pas entendre les équipes pédagogiques et leurs représentants.

Malgré l’annonce d’une véritable consultation des équipes pédagogiques on constate aujourd’hui le peu de cas fait des avis émis.

Lire la suite de la déclaration :

2012_03_13_-_CPC_-_Declaration_SNETAP_ SFOERTA