Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > Climat : il y a urgence ! le 15 et le 16 mars mobilisons nous (...)

Climat : il y a urgence ! le 15 et le 16 mars mobilisons nous !

jeudi 14 mars 2019

Enregistrer au format PDF

Le changement climatique, la pollution de l’eau, de l’air, des sols, de la faune et de la flore mais également des populations (aux pesticides et aux nitrates), la dégradation des terres arables (érosion physique, chimique et biologique), la perte de biodiversité, l’épuisement des ressources naturelles, … et le risque d’atteindre, au niveau mondial, un seuil d’irréversibilité à très court terme, ne sont plus contestables.
Après un tel constat, la nécessité et l’urgence à agir devraient s’imposer sans hésitation aux différents gouvernements.

Malheureusement, depuis le premier sommet de la terre à Stockholm en 1972, la défense d’intérêts privés, les tergiversations des élu.es, les renoncements des COP successives et les blocages des États ont empêché une réelle transition environnementale.

Il est urgent de changer de modèles pour construire une société respectueuse de l’environnement plus juste et plus solidaire.

Paradoxalement, face à ces défis, l’agriculture est à la fois victime et contributrice car elle subit les changements climatiques mais par ses pratiques « conventionnelles » participe à la dégradation de l’environnement.

Des évolutions des modes de production agricole sont indispensables. Elles nécessitent une prise de conscience collective. C’est pour cela que depuis de nombreuses années le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , avec sa Fédération, est engagé pour construire une nouvelle société. Il se bat notamment, au travers de ses mandats, pour engager collectivement et urgemment un changement radical des pratiques agricoles, qui passera d’abord par la formation des professionnel.les en place et des futur.es agriculteur.rices et technicien.nes.

Le Snetap-FSU a soutenu et soutient l’Agroécologie et ne cesse de répéter que les programmes d’enseignement dispensés aujourd’hui n’intègrent pas suffisamment ces enjeux. Par sa passivité, notre Ministère trop proche des lobbies agro-industriels et agro-pharmaceutiques, est responsable des retards qui s’accumulent dans la mise en place effective de ces changements agricoles.

Mais si nous défendons vigoureusement partout et à tous les instants ces mandats, nous ne pouvons nous dédouaner de notre responsabilité vis-à-vis d’une jeunesse qui se mobilise pour nous alerter sur l’obligation d’agir.

Le 15 mars 2019, la jeunesse mondiale en grève pour le climat

Le vendredi 15 mars 2019, la jeunesse se mobilise et c’est sans aucun doute une bonne nouvelle, cela donne un nouvel espoir.
En France, plus de 40 organisations de jeunes, syndicats d’étudiant.es, syndicats de lycéen.nes… appellent à cette mobilisation pour « limiter l’ampleur du désastre ».

Le Snetap-FSU, avec sa Fédération, apporte son soutien à ce mouvement. Il appelle les personnels à se mobiliser auprès des lycéen.nes, des apprenti.es et des étudiant.es en participant aux très nombreux cortèges organisés partout en France.
Comme la FSU, il a déposé un préavis qui couvre tous les personnels qui choisiront de faire grève durant cette journée d’action.
Il appelle l’ensemble des enseignant.es et des administrations à ne pas pénaliser les élèves et étudiant.es absent.es ce jour-là.

Retrouvez les lieux de rassemblements les plus proches de chez-vous ici : https://ilestencoretemps.fr/youthforclimate/

A ce jour le Ministre de l’Agriculture n’a pas, contrairement à son homologue de l’Education Nationale, demandé l’organisation de deux heures de débat sur l’écologie, le vendredi 15 mars au sein des établissements. Cette initiative de Jean-Michel Blanquer est vue comme une action « cosmétique » par les jeunes et considérée, avant tout, comme un moyen de saper le mouvement. Si notre Ministère devait s’engager dans la même voie, le Snetap-FSU appellerait les personnels à ne pas répondre aux injonctions éventuelles et au contraire à agir auprès des jeunes pour permettre qu’ils expriment leurs revendications légitimes.

Le 16 mars 2019, « La marche du siècle » pour le climat

Après la grève des jeunes le 15 mars, la FSU et le Snetap-FSU, aux côtés d’une centaine d’organisations, invitent à poursuivre l’action au travers de « la marche du siècle ».
"Nous voulons combattre les dérèglements climatiques, nous voulons combattre la violence sociale et nous refusons toute forme de répression ou de discrimination ». Pour cela nous appelons à "un printemps climatique et social" le 16 mars pour protéger l’environnement, la société et les individus.
Le Snetap-FSU appelle les personnels de l’Enseignement Agricole Public à grossirles cortèges qui s’organisent partout en France durant cette deuxième journée de mobilisation.
Retrouvez le cortège le proche de chez-vous ici : https://ilestencoretemps.fr/16mars/