Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Vie fédérale > Création du conseil de défense du ministère de l’écologie. Acte 1, le 20 juin (...)

Transition écologique et solidaire - Cohésion des territoires

Création du conseil de défense du ministère de l’écologie. Acte 1, le 20 juin 2019.

Communiqué de presse intersyndical SNE-FSU, FO, CGT et CFDT environnement.

dimanche 23 juin 2019

Enregistrer au format PDF

Cette fable a été utilisée par Al Gore en 2009 pour illustrer la manière dont l’humanité court à sa perte si elle ne réagit pas au réchauffement climatique de notre planète.
10 ans après ?

  • Le dérèglement climatique s’accélère et les chances de succès de l’accord de Paris sur le climat de 2015, qui vise à limiter le réchauffement à +2°C, voire à 1,5°C, sont fortement compromises ;
  • S’y ajoute l’effondrement de la biodiversité : plus personne ne peut ignorer la sixième extinction de masse dont l’Homme est responsable : 1 million d’espèces menacées d’extinction accélérée, phénomène « sans précédent » à l’échelle de l’évolution du vivant !

Ecologie, énergie, transports durables, habitat-logement : les solutions existent.

Nos ministères parce qu’ils agissent sur un champ très large de compétences (écologie, climat, énergie, protection de l’eau, de la biodiversité, de la mer, entretien et régénération des infrastructures de transports, logement et rénovation urbaine, prévention des risques naturels ou technologiques, contrôle de sécurité, expertises techniques de l’Etat dans les territoires,…) sont des acteurs indispensables à mobiliser pour mener les politiques publiques nécessaires à une réelle transition écologique et solidaire.

Expertise, conseil, financement, police … nos ministères regorgent de compétences mobilisables qui ne demandent qu’à s’exprimer pour garantir et mettre en oeuvre des politiques ambitieuses d’aménagement du territoire intégrant mobilité et habitat durables au service d’une nécessaire transition écologique et solidaire.

Make our planet great again ?

Si la planète se soignait avec des mots, la France serait la championne du monde de la vertu écologique !

Réductions d’effectifs (palme d’or des pertes d’emploi : -3,7% entre 2014 et 2015, -2,9% entre 2015 et 2016 loin devant tous les autres ministères !) ;

Baisse des moyens ; Restructurations incessantes : fusions, mutualisations ; Externalisation, Privatisations, Transferts de missions vers d’autres ministères ou vers les collectivités…

Telle la fable de la grenouille, nos ministères ne sont pas prioritaires et se meurent à petit feu, dans l’indifférence médiatique générale ; ils sont aujourd’hui menacés d’extinction, en première ligne des économies budgétaires dictées chaque année par les gouvernements successifs.

Pour un conseil de défense … du ministère de l’écologie !

Parce qu’il est illusoire de croire que dérèglement climatique et effondrement de la biodiversité verront des solutions en réduisant l’action publique à commencer par les moyens humains et financiers de nos ministères ;

Face à l’inaction verbeuse de nos ministres ;

Nous, organisations syndicales représentatives décidons de la création d’un conseil de défense du ministère de l’écologie. Ce conseil rappellera chaque fois que nécessaire la réalité des moyens engagés au regard des ambitions des discours !

Ensemble, nos organisations syndicales majoritaires au sein des MTES/MCTRCT appellent les personnels des ministères de l’écologie et de la cohésion des territoires, dans tous les services, établissements publics ou écoles, à Paris comme dans toute la France, à se mobiliser du 20 au 27 juin pour sortir la misère et le déclin de nos ministères de l’anonymat.

Télécharger le communiqué.