Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Déclaration à la CNS "études générales" du 6 mars

Déclaration à la CNS "études générales" du 6 mars

mercredi 7 mars 2012

Enregistrer au format PDF

Le Snetap FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , le Sfoerta FO FO Force ouvrière et le Syac CGT CGT Confédération générale du travail sont intervenus au début de la
CNS CNS Commission Nationale Spécialisée Études Générales pour dénoncer la dévalorisation des Sciences et
Techniques des Équipements dans le bac STAV.

Nous avons rappelé que les STE forment une discipline devant faire partie intégrante de la culture commune technologique des futurs bacheliers de la filière STAV.

Elle doit donc apparaître dans le tronc commun en tant que discipline avec un horaire significatif supérieur au malheureux quart d’heure hebdomadaire ajouté dans la dernière version de la grille horaire.

Les STE doivent donc être dans le tronc commun pour une meilleure approche des notions de nouvelle technologie, des notions de développement durable et bien entendu de la sécurité à l’utilisation et la mise en ½uvre des équipements.

D’ailleurs cette question de la sécurité est un des arguments forts mis en avant par nos organisations pour le maintien des STE et repris par plusieurs membres de la CNS CNS Commission Nationale Spécialisée .
Malheureusement l’actualité a éclairé de façon dramatique la justesse de nos arguments.

En conséquence l’intersyndicale exige l’introduction d’une heure hebdomadaire régulière de STE en classe de première permettant d’aborder à minima ces sujets.

Concernant l’Éducation Socio-Culturelle nous dénonçons l’incohérence,
d’une baisse horaire, alors que le programme reste inchangé, ce qui entraîne une dévaluation de fait de la matière.
L’intersyndicale demande a minima une reconsidération de la place et du programme de cette matière dans le cycle, matière qui a déjà beaucoup souffert des différentes réformes de la voie technologique.
Enfin,nous souhaitons lors de cette CNS avoir une réponse claire concernant le maintien de la capacité professionnelle pour les titulaires de ce diplôme.
Paris le 06 mars 2012