Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Vie fédérale > Discours de salutations aux départs de la FSU, à l’issue du 9ème Congrès (...)

Discours de salutations aux départs de la FSU, à l’issue du 9ème Congrès national

vendredi 13 décembre 2019

Enregistrer au format PDF

Eliane Lancette, a été trésorière de la FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire au CA-orga aux côtés de Gérard Aschieri, puis de Bernadette. Dans ces responsabilités importantes de la fédération, elle a tissé des liens de confiance avec les militant-es des SD. Elle a contribué à la mise en place d’outils facilitant le fonctionnement des SD et CFR CFR Conseil fédéral régional . Cette écoute a été son vrai « grigri ». Tout le monde connait son caractère si particulier, ferme, parfois sonore, mais toujours bienveillant car elle aime profondément les gens, y compris les connards.

Arnaud Lemaître du SNASUB-FSU, trésorier de la FSU depuis trois ans, nous quitte non pas pour aller en Amérique Latine mais pour rejoindre Perpignan la plus belle des villes après Santiago du Chili où il retrouvera son poste d’administratif. Il a fait preuve d’efficacité, de disponibilité et d’écoute durant son mandat… Et pour cela merci…

David Coronat, trésorier adjoint de la FSU et trésorier du SNES SNES Syndicat national des enseignements de second degré -FSU le sourire et la gentillesse même .... Rassurez-vous, il reste trésorier du SNES -FSU !

Il me faut, il nous faut, aussi saluer Philippe Dupont. Il a accompli au sein de l’équipe nationale un travail tout à fait considérable et faire la liste de ce qu’il a contribué à mettre en place comme outils notamment au service des sections départementales, dépasserait largement le temps qui m’est imparti. Philippe, c’est donc, entre autres, une capacité de travail impressionnante, un souci constant de l’autre, de ce qu’il ou elle pourrait avoir besoin, et aussi beaucoup d’autres qualités humaines, dont une humeur égale et une réelle empathie, qui se sont notamment traduites dans son aptitude à faire que les conflits se règlent entre les protagonistes par le débat et l’écoute sans jamais imposer une parole descendante, qui prétendrait détenir la vérité. Il faut aussi - et c’est plus délicat - te remercier de ta patience, car, toutes ces années, tu as supporté Eliane, je n’en dis pas plus. De tout cela, de tes convictions, de ton engagement, Philippe, la FSU te remercie.

Denis Thomas quittera aussi ses responsabilités au secteur situation des personnels.

Enfin bien sûr, Bernadette.

Je veux dire à quel point je suis heureux d’aborder ce mandat à la suite de celui de Bernadette Groison, et je crois que c’est au nom de tout le congrès que je peux redire à Bernadette, un immense merci, merci pour son engagement sans failles et de tous les instants, Bernadette n’a pas compté son énergie ces 9 dernières années au secrétariat général de notre fédération et avant cela dans ses responsabilités au SNUIPP-FSU et à la FSU… Merci Bernadette d’avoir mis toute cette énergie dans le syndicalisme, merci surtout de cette capacité de dialogue, d’écoute, de prise en compte de la parole de toutes et tous pour aboutir à des synthèses, c’est certes consubstantiel à la fonction, la fonction a créé la syndicaliste, mais je pense quand même que de ce point de vue, Bernadette tu as mis la barre très haut, et au-delà de sa capacité de synthèse, car la capacité de synthèse c’est aussi la capacité à voir rapidement les grands enjeux d’une question, et d’intervenir toujours avec le mot juste pour porter la parole de la fédération.

Merci Bernadette, tu remets ton mandat mais nous savons d’une part que nous pouvons continuer à compter sur toi pour militer dans la FSU sous d’autres formes, ta présence, ton engagement et tes conseils seront précieux dans la période, d’autre part nous savons que nous pouvons nous appuyer sur les éléments que tu as construits, avec toutes les équipes militantes, mais quand même c’est toi qui a donné l’impulsion en tant que secrétaire générale, et en particulier c’est l’occasion pour nous de saluer tout ce que tu as mis en oeuvre pour faire que la FSU garde et prenne sa place à tous les niveaux et soit reconnue, que ce soit au niveau institutionnel, au niveau syndical ou par l’opinion, et sur cela je peux témoigner que tu n’as jamais rien lâché, que tu as fait en sorte que la FSU ait sa place dans le paysage social et le monde syndical, convaincue que tu es, et je le suis également, que la FSU est un outil irremplaçable, précieux car permettant l’unité des agents dans les combats qu’ils ont à mener ; Tes mandats auront été marqués par l’ancrage de la FSU dans son champ, matérialisé par le gain d’un 3° siège au conseil commun de la Fonction publique lors des élections professionnelles. Merci d’avoir maintenu et renforcé cette forme de syndicalisme si particulière, que certains voient parfois comme un ovni syndical, qui a ses faiblesses aussi bien sûr, mais qui est capable de faire des propositions et de créer des dynamiques dans l’intérêt des agents et de toute la population. Merci, et surtout sache que c’est bien dans cette continuité que je souhaite inscrire le mandat qui vient, convaincu comme toi que les salarié-es ont besoin de ce syndicalisme que tu as si bien su faire vivre.

Benoît Teste, secrétaire général de la FSU.

Télécharger le discours de salutations aux départs de la FSU.

Revenir sur la clôture du Congrès 2019 :