Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Pédagogie > Épreuves E3C du Baccalauréat général : le SNETAP-FSU saisit le cabinet du (...)

Épreuves E3C du Baccalauréat général : le SNETAP-FSU saisit le cabinet du Ministre.

mercredi 11 décembre 2019

Enregistrer au format PDF

Courrier adressé à Monsieur Benoît BONAIMÉ, conseiller en charge des formations, de la transformation de l’action publique et des relations sociales, de l’enseignement agricole, technique et supérieur, de la recherche et de l’innovation et de l’égalité femmes-hommes.

Monsieur le Conseiller technique,

Par le présent message nous vous sollicitons quant la situation inacceptable de l’enseignement agricole public concernant la réforme du baccalauréat. Ainsi, initialement prévu le 1er décembre l’accès à la banque nationale de sujets (BNS) pour les personnels des établissements (Direction, enseignants, services administratifs) afin d’organiser les E3C, il n’a été possible de consulter ce site que le 7 décembre pour les agents de l’Education nationale. Un retard préjudiciable pour l’organisation d’épreuves en janvier-février.

Mais dans l’enseignement agricole public, la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche vient de nous confirmer que l’accès ne serait possible que le 18 ! Soit 11 jours après les collègues de l’EN EN Éducation nationale . Ainsi, les enseignants d’histoire géographie et de langues vivantes, n’auront accès que 2 jours avant les vacances à cette BNS. Pourquoi cette inégalité de traitement ? Pourquoi un tel mépris pour les enseignants de l’enseignement agricole ?

Par ce message, nous saisissons le cabinet du Ministre de l’agriculture, car saisie à plusieurs reprises, la DGER se borne à faire le triste constat que nos lycées agricoles auront l’accès à la BNS en retard...INACCEPTABLE.
Rappelons ici, que les collègues devront choisir un sujet correspondant aux chapitres/thèmes traités depuis le début de l’année. Par exemple, pour les enseignants d’histoire géographie, le choix devra se faire parmi 540 sujets, sans moteur de recherche, sans possibilité de classer les sujets par thème.
Rappelons que contrairement aux éléments de réponse de Monsieur le Directeur général (renvoyant à des épreuves début février), nos collègues sur le terrain ont eux des informations de calendriers beaucoup plus serré (par exemple, dans l’académie de Grenoble, les épreuves doivent commencer dès la mi janvier).

Vous en conviendrez Monsieur le Conseiller technique, il y a urgence pour notre enseignement agricole public d’être enfin à la hauteur des attentes des personnels, des élèves et de leur famille. Nous vous demandons ainsi, par le présent message, que les personnels puissent avoir accès avant la fin de cette semaine à la BNS pour le baccalauréat général.

Restant à votre disposition pour tout échange, nous vous prions de croire Monsieur le Conseiller en notre dévouement le plus sincère pour l’enseignement agricole public.

Pour le SNETAP,
Yoann VIGNER
Secrétaire National
Secteur Pédagogie et Vie scolaire du SNETAP-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire .

Revenir sur l’article précédent E3C dans l’Enseignement agricole.... Une véritable faillite !