Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Carte scolaire > Archives Structures > Structures rentrée 2010 > FAEP : Des arbitrages favorables à l’EAP attendus du Ministre (...)

FAEP : Des arbitrages favorables à l’EAP attendus du Ministre !

dimanche 21 février 2010

Enregistrer au format PDF
  • L’analyse des dossiers démontre que de très nombreuses demandes du public sont subordonnées à des fermetures contrairement à l’enseignement privé qui présente quasi exclusivement des ouvertures nettes (voir les demandes dans l’annexe jointe). Le SNETAP tient donc à dénoncer :
  • l’autocensure faite dans l’enseignement public et le recours quasi systématique au redéploiement ;
  • l’indécence et la provocation faites plus particulièrement par les MFR, ces dernières demandant pas moins de 24 ouvertures nettes dont 12 au niveau III.
  • Deux poids de mesures marquent donc cet exercice et l’origine relève sans nul doute du protocole national conclu en avril 2009 entre l’Etat et l’UNMFREO UNMFREO Union nationale des Maisons familiales rurales d’éducation et d’orientation. . En revanche, le SNETAP ne repère aucune traduction concrète dans cette présentation "somme tout partielle de l’exercice des évolutions des structures", de la priorité au service public. Nombre de demandes d’ouverture de FàEP dans le public dissimulent à nouveau des fermetures de classes de 4ème et 3ème. Le réinvestissement du secteur public dans le domaine des services semble de nouveau confronté à une opposition faite par les niveaux déconcentrés de l’Etat.
  • Le SNETAP attend de l’issue de ce CNEA, des arbitrages particulièrement favorables au service public. Après des conclusions aux assises qui laissent les usagers et les personnels sur leur fin, c’est la dernière carte dont dispose le Ministre Bruno Le Maire, pour sauver sa crédibilité.