Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Métiers > Ingénieur.e IAE IPEF > Statuts (titulaire, contractuel) > Fusion des corps ITPE, ITEF, ITM, ITGCE

Fusion des corps ITPE, ITEF, ITM, ITGCE

jeudi 12 juillet 2012

Enregistrer au format PDF

En réponse à la demande des organisations syndicales, le MAAF MAAF Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et le MEDDE ont mis en place une mission de réflexion sur les métiers

Dans le cadre de la concertation sur la fusion des corps d’ingénieurs MEDDE-MAAF MAAF Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt , les organisations syndicales ont exigé qu’une réflexion de fond soit menée sur le positionnement, les missions, les métiers des ingénieurs.

Une mission de réflexion et de proposition vient de démarrer. D’une durée de six mois, elle est menée par Patrice RAULIN, président de la société française pour le tunnel routier de Fréjus. Elle comprendra des rencontres par secteurs géographiques puis une journée nationale début 2013. Elle prendra en compte les liens avec la fonction publique territoriale.

Une première réunion avec les organisations syndicales a eu lieu le 4 juillet. En voici les points importants :

  • Nous avons dit notre satisfaction de voir cette démarche lancée. Nous avons insisté sur l’esprit d’ouverture qui doit conduire cette réflexion afin de bien prendre en compte la diversité des métiers et des compétences ainsi que la reconnaissance de tous les parcours professionnels.
  • Nous avons contesté l’organisation des premiers entretiens avec les organisations syndicales.
  • Nous avons découvert que le pilote de la mission rencontre les organisations syndicales par "maison d’emploi". Donc seules les organisations syndicales du MAAF étaient invitées à cette réunion, mais heureusement, plusieurs représentants syndicaux du MEDDE étaient là ! Et cela veut dire que seul le SNITPE-FO FO Force ouvrière a été consulté au MEDDE...
    Ceci n’est évidemment pas acceptable au vu de la portée du sujet sur les missions et compétences l’organisation des services ou les carrières et promotions et ceci au sein du ministère et dans les établissements publics voire les collectivités locales.
  • Nous avons donc demandé avec insistance que les réunions aient lieu avec toutes les organisations syndicales en même temps et que la concertation soit élargie au moins aux organisations syndicales représentatives aux CTM CTM Comité technique ministériel .
  • Nous avons fait état de nos interrogations quant aux orientations du nouveau gouvernement. Et si dans trois mois des annonces sont faites sur une réorganisation conjointe des missions et services de l’État et des collectivités, la réflexion engagée ne deviendra-t-elle pas inutile ?

La coordination avec les trois groupes de travail sur la fusion (recrutement et formation, gestion commune du corps et parcours professionnels, cadre statuaire du futur corps) reste à préciser. Nous pensons que la réflexion sur les métiers doit précéder et venir contribuer à ces travaux.

  • Nous avons rappelé que l’adéquation des modes de recrutement et des outils de formation, les inégalités de rémunération, les possibilités de carrière sont aussi des éléments incontournables.
  • Nous avons fait le souhait que tous les ingénieurs soient sollicités pour participer aux rencontres géographiques et nous avons trouvé intéressante la possibilité d’une enquête par questionnaire.

Le prochain rendez-vous devrait avoir lieu en septembre. Les représentants de la FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire contribueront à cette démarche en restant vigilants quant à son organisation et ses résultats.


Syndicat National Unitaire Interministériel Territoires, Agriculture, Mer (SNUITAM-FSU)
Syndicat National de l’Environnement (SNE-FSU)
Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public (SNETAP-FSU)