Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Les Dossiers > Outils militants > Grève du 18 mars : tract intersyndical du MAAF

Grève du 18 mars : tract intersyndical du MAAF

jeudi 13 mars 2014

Enregistrer au format PDF

Appel commun des organisations syndicales
FO FO Force ouvrière , CGT CGT Confédération générale du travail , FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire et SUD SUD Solidaires unitaires démocratiques du MAAF MAAF Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt
et de ses Etablissements Publics

Grève unitaire le 18 mars 2014 :
Contre l’austérité !
Pour l’emploi, les salaires, le service public !


La politique d’austérité poursuivie par le gouvernement est renforcée depuis le pacte de responsabilité, qui aura des conséquences désastreuses pour la fonction publique, ses agents et le service public rendu aux citoyens. Les 50 milliards d’euros à ponctionner le seront pour l’essentiel au détriment des services publics, chaque ministre devant d’ores et déjà trouver des marges d’économies dans son propre secteur !

Après plusieurs années de blocage de la valeur du point d’indice, après l’augmentation des cotisations retraite, la suppression des effectifs, la dégradation des conditions de travail, les fonctionnaires et agents publics en ont assez !
A cela s’ajoutent les différentes déclarations concernant le blocage des carrières (promotions, avancements d’échelon, requalifications), voire le gel des primes. Tout cela est inacceptable.
Suite à l’intervention des organisations syndicales, la lettre du Premier ministre du 14 février dément que tout gel des avancements soit à l’ordre du jour mais elle confirme que, selon le gouvernement, la fonction publique doit faire des économies et que les futures négociations doivent être inscrites dans le cadre de la réduction des dépenses publiques que nous contestons.
Cette politique perpétue des destructions d’emplois au prétexte de redéploiements et de restrictions budgétaires, ne permettant pas aux agents de remplir toutes leurs missions de service public et d’offrir un service de qualité partout sur le territoire.

Les réorganisations en cours à travers les différents projets de loi de décentralisation, et la création des métropoles vont dans le sens de nouveaux reculs des services de l’Etat, d’une désertification accentuée qui conduit à une réduction d’accès aux services publics à tous les niveaux.

C’est pourquoi, face à ces attaques contre la fonction publique et ses agents, les organisations syndicales FO FO Force ouvrière , CGT CGT Confédération générale du travail , FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire et SUD SUD Solidaires unitaires démocratiques appellent l’ensemble des agents publics à cesser le travail le mardi 18 mars 2014 et à s’inscrire dans les actions interprofessionnelles et manifestations menées au plan local pour :

  • La reconnaissance du rôle de la fonction publique, de ses missions et du travail de ses agents ;
  • L’augmentation immédiate de la valeur du point d’indice ;
  • La revalorisation de tous les salaires et le rattrapage des pertes du pouvoir d’achat ;
  • La création des emplois nécessaires au bon fonctionnement des services publics et l’arrêt des suppressions d’emplois en cours ;
  • L’amélioration des conditions de travail.

Au sein du MAAF MAAF Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et de ses établissements publics, la situation se dégrade fortement :

­‒ abandon de la mission DSP-GSP en DDT (plus d’une centaine d’agents concernés),
‒ transfert du Feader en DRAAF DRAAF Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt et DDT, avec près de 80 agents concernés en DRAAF,
‒ arrêt de la mission étalonnage dans les Haras,
‒ déprécarisation très insuffisante, des milliers de collègues vont rester non-titulaires notamment dans l’enseignement,
‒ tension forte sur les missions de contrôle et de police en DD(CS)PP et DDT, poursuite des réformes dans les services suite aux baisses massives de postes,
‒ annonces par la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche pour la rentrée scolaire 2014 du non remplacement des personnels administratifs et d’une déréglementation accrue pour gérer la pénurie (heures obligatoires non assurées, dédoublements réglementaires non respectés...).

Tout contribue à détériorer rapidement les conditions de vie et de travail des agents. Il faut stopper cela pour nous, pour les usagers du service public, pour les générations futures !
Nous appelons tous les agents à se réunir en assemblée générale sur leur lieu de travail pour débattre et décider de participer massivement à la grève et aux manifestations.

Unis, déterminés, salariés du Public comme du Privé nous pouvons ensemble faire reculer ce gouvernement !

Toutes et tous en grève et aux manifestations Le 18 mars 2014