Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > La formation professionnelle initiale scolaire en danger !

La formation professionnelle initiale scolaire en danger !

vendredi 4 novembre 2011

Enregistrer au format PDF

Communiqué du bureau national

Entre le projet d’acte III de la décentralisation où l’Association des Régions régions de France revendique l’entière tutelle de l’enseignement professionnel aux Régions, l’instruction du 24 octobre 2011 du délégué général à l’emploi et à la formation professionnelle qui définit les modalités d’accueil des aspirants apprentis et la déclaration du chef de L’Etat à Nice le 18 octobre qui entend réserver les classes de 1ère et de terminale du baccalauréat professionnel aux formations par alternance, il y a là, un terrain de convergences des plus inquiétantes tant pour les usagers de la formation professionnelle initiale scolaire que pour les personnels et le Snetap-FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire
.
Entre ceux qui aspirent à davantage de pouvoir sans autre considération et ceux qui sont à la recherche de levier pour entrer dans le cadre dogmatique des suppressions d’emplois publics, rien dans ces orientations ne vise à améliorer la qualité des formations et l’accès du plus grand nombre à la formation professionnelle.

Les différents plans de relance et campagnes publicitaires en faveur de l’alternance se sont toujours heurtés à la capacité des entreprises à accueillir tous ces apprentis et au nécessaire libre choix des familles et des jeunes entre les différentes voies d’accès à la formation professionnelle. Les nombreuses ruptures de contrat d’apprentissage et de professionnalisation ainsi que les possibilités réduites de poursuite d’étude, comme d’évolution et d’accès à la formation continue, sont étroitement liées à ce libre choix qu’ils entendent préserver.

Ces annonces ,outre les provocations qu’elles représentent à l’égard du service public de formation professionnelle initiale, témoignent du peu de considération portée à l’investissement sur l’avenir des jeunes.

Paris, le 3 novembre 2011

En pièce jointe vous pouvez consulter 2 documents :

  • Le dossier de l’Elysée sur la Formation et l’ insertion professionnelle des jeunes (Nice, 18 octobre 2011)