Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > La réforme du STAV doit aussi profiter du changement !

La réforme du STAV doit aussi profiter du changement !

jeudi 10 mai 2012

Enregistrer au format PDF

Le projet du nouveau Bac STAV devait être à l’ordre du jour du CNEA CNEA Conseil national de l’enseignement agricole du 9 mai 2012.

Ce projet uniquement amendé à la marge lors du dernier CTEA CTEA Comité Technique de l’Enseignement Agricole , est toujours inacceptable pour la majorité des organisations syndicales du public comme du privé.

Pour le SNETAP et le SNEP SNEP Syndicat National Éducation Physique de nombreux points font encore blocage : grille horaire (question des dédoublements de l’Accompagnement Personnalisé, LV2), la dimension technologique du STAV, les modalités d’évaluation et la sécurité.

Considérant que le nouveau contexte politique permet d’envisager pour la rentrée de septembre 2012 des conditions plus favorables à l’enseignement agricole public, l’Intersyndicale FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , soutenue en séance par le Sfoerta FO FO Force ouvrière , le Sea UNSA UNSA Union nationale des syndicats autonomes , SUD SUD Solidaires unitaires démocratiques Rural et la FCPE FCPE Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques , a demandé le retrait de l’ordre du jour des 3 points relatifs à la rénovation de ce diplôme.

Sous la pression d’une vingtaine de militants du SNETAP-FSU et les interventions des organisations syndicales, la DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche a accepté de reporter l’étude de ces points au CNEA CNEA Conseil national de l’enseignement agricole de début juin. D’ici là se tiendront des réunions de travail pour finaliser le projet. L’intersyndicale portera les exigences des personnels pour la mise en place d’une filière technologique attractive et rénovée.

Paris le 10 mai 2012