Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Métiers > Enseignant.e > Non titulaires, actualités > ACEN, ACR, vacataire, CCP nationale > Réunion du groupe de travail « Concours EAP session 2012 » (Mardi 04 octobre (...)

Compte-rendu

Réunion du groupe de travail « Concours EAP session 2012 » (Mardi 04 octobre 2011)

mardi 4 octobre 2011

Enregistrer au format PDF

DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche  : Jacques FAUVEL, Jean-Luc GONZALES.

SNETAP : Jean-Marie LE BOITEUX, Bernard MOINE, Didier REVEL & Émile BASIN.

FO FO Force ouvrière  : 2 représentant(e)s.

Le SNETAP ne peut que regretter le retard pris sur ce dossier et la précipitation pour sa réouverture.

Une réunion non préparée !

La DGER DGER Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche , qui réunit habituellement ce groupe de travail début juillet, n’avait pas l’intention d’ouvrir des concours en 2012 au motif que la déprécarisation serait suffisante pour pourvoir à la titularisation.
Suite à plusieurs interventions du SNETAP, pour qui déprécarisation ne signifie pas suppression des concours, le Ministre a contraint la DGER à réunir ce groupe de travail dans l’urgence et la précipitation.

Le SNETAP est intervenu pour dénoncer le retard pris sur ce dossier et insister sur le fait qu’il faut des concours (externes et internes) en complément de la déprécarisation, notamment en raison des départs en retraite et du fait que tous les contractuels ne remplieront pas les conditions d’éligibilité au dispositif de déprécarisation.

Ce n’est pas avec 300 agents qui seraient titularisés par cette voie que les besoins des établissements seront couverts !

Le SNETAP est intervenu pour les trois corps :

  • PCEA PCEA Professeur Certifié de L’Enseignement Agricole  : Peu de concours ces dernières années. Les sections et options ouvertes ont été limitées pour l’année 2011 (CAPESA documentation et mathématiques et CAPETA sciences et technologies des agroéquipements et des équipements d’aménagements hydrauliques dans l’option B « équipements des aménagements hydrauliques »).
    Le CAPETA TIM, dont l’ouverture avait été programmée lors du groupe de travail du 7 juillet 2010, a été remplacé par un concours TEPETA IBA IBA Informatique, bureautique,audiovisuel  : le besoin couvert n’est pas identique « même si le secteur ne reste pas démuni » pour reprendre la justification de la DGER.

Le Snetap est intervenu pour réitérer son exigence de la mise en oeuvre rapide d’un « plan de requalification professionnelle » de grande ampleur qui doit permettre à tous de souscrire aux exigences de diplômes introduites par la masterisation.

La DGER n’a dévoilé aucun chiffre sur les départs en retraite (pas de préparation !), les postes vides (occupés par des contractuels), le nombre de collègues de plus de 60 ans dans les différentes disciplines.
La primeur des données chiffrées sera pour le groupe de travail qui se réunit demain sur la « déprécarisation » !

Pour autant, la DGER annonce déjà que la déprécarisation va être difficile compte-tenu du nombre insuffisant d’inspecteurs dans certaines disciplines !

Rappel sur le « rapport interne-externe » : pour ouvrir un poste en interne, il faut en proposer au moins un au concours externe en PLPA et CAPETA et au moins 2 pour les CAPESA et les CPE.

Les décisions semblent déjà prises pour le peu de postes offerts !

45 postes seraient offerts à la session 2012 pour les 3 corps ! La DGER cible les options suivantes : Ingénierie de formation, Chef de travaux, Agroéquipement, Hydraulique. Nous n’avons pas pu donner notre avis faute de données chiffrées.

Ce chiffre ridiculement bas et le nombre très limité d’options proposées (4 en tout et pour tout !) traduisent bien la volonté de la DGER de ne pas apporter du sang neuf dans un contexte de suppression de postes !

Les représentants des personnels réclament unanimement une autre réunion pour prendre les meilleures décisions possibles en se basant sur des données chiffrées.