Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > Tous en grève le 23 mars 2010 !

Tous en grève le 23 mars 2010 !

vendredi 5 mars 2010

Enregistrer au format PDF

Les choix économiques et sociaux du Gouvernement aggravent la situation de l’emploi, du pouvoir d’achat, des salaires et des retraites. Alors que les besoins de services publics sont considérables et alors que l’ensemble de la population confirme son attachement à ceux-ci, le gouvernement poursuit sa politique de casse de ces éléments indispensables à la cohésion sociale.

Au Ministère de l’Agriculture, dans tous les services ou établissements, on ne compte plus les missions supprimées, transférées au privé ou réduites à rien, les emplois détruits ou précarisés, les moyens notoirement insuffisants pour maintenir une offre de qualité ...

C’est pourquoi la FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire , la CGT CGT Confédération générale du travail et Sud-Rural-Équipement, au Ministère de l’Agriculture, sont totalement engagés dans la journée d’action, de grèves et de manifestations du 23 mars lancée à l’initiative des organisations interprofessionnelles, journée destinée à mobiliser les salariés du public et du privé pour affirmer que d’autres orientations sont nécessaires, justes et possibles.

Nous dénonçons les suppressions d’emploi, et exigeons l’arrêt de ces suppressions et la création d’emplois nécessaire à l’exercice des missions.

Nous condamnons les transformations et abandons de nombreuses missions qui accompagnent ces suppressions, les remises en cause actuelles du statut de la Fonction publique, notamment avec la mise en place de la RGPP RGPP Révision générale des politiques publiques (Révision Générale des Politiques Publiques) ou des réformes dans l’enseignement (Réforme des lycées ou de la formation des enseignants). Nous exigeons des mesures immédiates pour améliorer les conditions de travail et mettre fin aux situations de souffrance dues aux suppressions, restructurations et fusions, et l’abrogation de la loi mobilité qui vise à licencier des fonctionnaires, changer la nature des emplois (recours à l’intérim, extension de la précarité).

La nécessaire résorption de la précarité exige l’arrêt des embauches de personnels précaires et qu’un plan de titularisation soit rapidement ouvert à tous les non titulaires.

La revalorisation des salaires est un enjeu majeur, tant du point du vue social que de l’économie. C’est pourquoi des négociations doivent immédiatement s’ouvrir afin de permettre un plan de rattrapage des pertes de pouvoir d’achat et une reconstruction de la grille.

Nous dénonçons le choix de la casse des solidarités, de la mise en ½uvre de politiques d’individualisation et de concurrences entre personnels, services ou établissements, qui sont contraires aux missions d’intérêt général.

Concernant le dossier essentiel des retraites et pensions, nos trois organisations syndicales se prononcent clairement contre toute proposition qui viserait à allonger la carrière ou à diminuer les pensions. Nous exigeons pour cela de maintenir, développer et améliorer le système des retraites et pensions, en augmentant le financement collectif dans le cadre d’une meilleure redistribution des richesses.

La FSU, la CGT et Sud-Rural-Équipement appellent les personnels du Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, et de ses établissements publics à être en grève le 23 mars et à participer massivement aux manifestations afin d’assurer la réussite de cette mobilisation.

Nos trois organisations syndicales décident de se rencontrer dès le 24 afin d’envisager les poursuites de l’action pour obtenir satisfaction sur leurs justes revendications.

Paris, le 11 mars 2010


Téléchargez l’affichette de mobilisation.