Snetap-FSU

Syndicat National de l’Enseignement Technique Agricole Public - Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Nos Actions > Les Communiqués > UNSS : le sport scolaire du second degré touché par les restrictions (...)

Communiqué SNEP-FSU

UNSS : le sport scolaire du second degré touché par les restrictions budgétaires

mercredi 10 avril 2013

Enregistrer au format PDF

Alors que le Ministre de l’Éducation nationale a régulièrement réaffirmé l’importance qu’il accorde au Sport Scolaire du second degré au sein du service public d’éducation, le Parlement a décidé de réduire de 430 000 ¤ la ligne budgétaire relative à la subvention allouée à l’Union Nationale du Sport Scolaire pour contribuer à son fonctionnement et assurer le paiement des salaires des fonctionnaires détachés.

Le SNEP SNEP Syndicat National Éducation Physique -FSU FSU Fédération Syndicale Unitaire - qui vient d’avoir connaissance de la mise en ½uvre de cette mesure en étudiant le projet de budget 2013 qui doit être présenté au prochain Conseil d’Administration de l’UNSS prévu le 12 avril - considère que cette décision parlementaire est en totale contradiction avec les engagements et les actes de Vincent PEILLON (rétablissement de 5 postes de cadres à la rentrée de septembre 2012, écriture en cours d’un nouveau décret pérennisant le forfait de 3 heures dans le service hebdomadaire des enseignants d’EPS EPS Éducation Physique et Sportive ).

Selon les informations dont le SNEP-FSU dispose, le Ministre a demandé que soient préservés les crédits consacrés à l’animation sportive au bénéfice du plus grand nombre de licenciés UNSS ainsi que les 178 emplois de cadres qui, avec les professeurs d’EPS animateurs d’AS et coordonnateurs de district, contribuent à la présence et au dynamisme de l’UNSS sur tout le territoire.

Tout en prenant acte de ces demandes ministérielles, le SNEP-FSU considère que le désengagement de l’État est inacceptable. Il fragilise le dynamisme du sport scolaire et le rayonnement de l’UNSS ; il contredit les dispositions relatives au Sport Scolaire contenues dans le rapport annexé du projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République.

Le SNEP-FSU demande que soient, dès cette année, attribués à l’UNSS les moyens nécessaires lui permettant de déployer les orientations adoptées (à l’unanimité) par sa dernière Assemblée Générale.

Le SNEP-FSU rappelle qu’il s’était opposé au détachement des cadres UNSS imposé par le ministre Darcos, tant sur le fond que sur les coûts supplémentaires en résultant. Mettre en ½uvre ce que propose le SNEP-FSU - l’affectation de ces collègues auprès du ministère, des recteurs et des DASEN - permettrait des économies substantielles, disponibles pour rehausser immédiatement la subvention de fonctionnement allouée à l’UNSS.

Le SNEP-FSU sera particulièrement attentif aux évolutions de ce dossier et aux annonces qui seront faites au Conseil d’Administration puis à l’Assemblée Générale de fin juin.